Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : le président du Parlement est un ancien allié de Yahya Jammeh  

L’actuel chef de l’État, Adama Barrow gouvernera désormais en ayant comme président du Parlement, Fabakary Tombong Jatta, le président du parti de l’ancien dictateur Yahya Jammeh.

Fabakary Tombong Jatta est le chef de l’Alliance for Patriotic Reorientation and Construction (APRC), le parti de Yahya Jammeh. Il a été déclaré président de l’Assemblée nationale. Et ce, apparemment faute de concurrent.

Fabakary tombong jatta est une personne aguerrie en politique. Il avait été nommé chef de la majorité parlementaire par Yahya Jammeh en 2007. Et il lui est resté fidèle jusqu’à la fin en 2017. C’est lui qui alors qu’il était député avait présenté un texte sur l’instauration de l’état d’urgence dans les derniers mois de la présidence Jammeh. Le texte devait permettre de prolonger le mandat de yahya jammeh, contestant sa défaite à l’élection présidentielle. Yahya Jammeh avait cependant été contraint à l’exil sous l’effet des pressions diplomatiques et de l’intervention militaire ouest-africaine.

Adama Barrow a été réélu en décembre 2021 après un accord entre son parti, le National People’s Party (NPP) et l’APRC. L’accord avait été lu comme une manœuvre du président sortant pour attirer les partisans de Yahya Jammeh. Fabakary Tombong Jatta sera donc à la tête de l’Assemblée nationale après les législatives de dimanche. Le parti du président n’ayant remporté que 18 des 53 sièges en jeu , la majorité présidentielle est difficile à édifier.

Mais la loi autorise le chef de l’État à désigner cinq députés supplémentaires, parmi lesquels le président du Parlement. Et c’est ainsi qu’il a choisi cette semaine Fabakary Tombong Jatta pour présider l’Assemblée. Ses cinq nominations (dont quatre membres du NPP, 22 au total) ainsi qu’une alliance avec l’APRC (3 sièges en comptant le président de l’Assemblée) et un autre petit parti, le National Reconciliation Party (NRP, 4 sièges), donnent alors au bloc pro-gouvernemental une majorité de 29 voix sur 58.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...