Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : une enquête sur le massacre de Moura a été ouverte
mali enquete massacre moura ouverte - TribuneOuest

La justice militaire malienne ouvre une enquête indépendante après le massacre de centaines de personnes. Selon les ONG, des centaines de civils ont été tuées entre le 27 et le 31 mars 2022 à Moura, dans le centre du pays, l’un des principaux foyers des violences sahéliennes.

Mercredi 6 avril, la justice militaire malienne a annoncé l’ouverture d’une enquête sur le massacre de Moura opéré, selon des témoignages, par des soldats maliens et des combattants étrangers.

Après des « allégations d’exactions présumées commises sur des civils, des enquêtes ont été ouvertes par la gendarmerie nationale sur instructions du ministère de la défense et des anciens combattants afin de faire toute la lumière sur ces allégations », selon un communiqué rédigé par le procureur, qui se rendra « très prochainement sur place », auprès du tribunal militaire de Mopti, grande ville proche de Moura.

La junte au pouvoir dominée par les militaires, souhaitaient ouvrir une enquête indépendante sur les évènements survenus entre le 27 et le 31 mars à Moura.

Versions opposées

Les versions des évènements survenus à Moura sont diamétralement opposées selon celle de l’armée malienne et celle des témoins interrogés par la presse ou l’ONG Humaun Rights Watch (HRW).

L’armée malienne dit avoir « neutralisé » 203 djihadistes.

Les témoins, eux, affirment qu’il s’agit d’une masse d’exécutions sommaires de civils, de viols et d’actes de pillage commis par des soldats maliens et des combattants étrangers présumés russes.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...