Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : que s’est-il passé à Moura ?
mali que sest passe moura - TribuneOuest

Selon l’ONG Human Rights Watch (HRW), un massacre a eu lieu à Moura, dans le centre du pays. Une opération militaire aurait causé entre le 27 et le 31 mars 2022, la mort d’au moins 300 civils, « certains d’entre eux étant suspectés d’être des combattants islamistes ».

L’horreur.

Un massacre a eu lieu à Moura dans le centre du pays. D’après les premiers témoignages, ces exactions ont été commises de sang froid par les militaires maliens « accompagnés de mercenaires » du groupe privé russe Wagner.

« Des centaines de civils » tués

Le 27 mars en matinée, des combattants de la Katiba Macina affiliée au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) qui ont pour habitude de s’approvisionner au marché de Moura et des militaires maliens ont, selon des témoignages récoltés par l’HRW, commencer à tirer les uns contre les autres, entrainant la mort de plusieurs civils.

Un hélicoptère qui survolait le marché, s’est alors mis à tirer sur la foule de civils, non armés, qui tentaient de fuir.

Deux versions

Vendredi soir, l’armée malienne a affirmé avoir tué « 203 combattants de groupes armés terroristes », lors d’une opération « de grande envergure » entre le 27 et le 31 mars.

La Minusma, mission de l’ONU pour la stabilisation au Mali, a déclaré samedi être « informée des confrontations » entre les troupes militaires maliennes et des groupes extrémistes et ajouté être « très préoccupée par les allégations de violences » contre des civils.

Il semblerait que les deux versions, entre les forces militaires maliennes et les témoins, sont divergentes et restent à éclaircir.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...