Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Casamance : plus de 6 000 réfugiés en une semaine - Tribune Ouest Casamance : plus de 6 000 réfugiés en une semaine - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Casamance : plus de 6 000 réfugiés en une semaine
casamance 6000 refugies semaine - TribuneOuest

Dimanche 13 mars 2022, l’armée sénégalaise a lancé une opération contre les rebelles de Casamance. A cause de ce conflit, la Gambie a enregistré plus de 6 000 déplacés et réfugiés en une semaine seulement.

Plus de 6 000 déplacés et réfugiés ont été recensés en Gambie, ont annoncé samedi les autorités gambiennes.

Le 13 mars dernier, le Sénégal a en effet lancé une opération militaire contre les rebelles de Casamance, dans le sud du Sénégal. « L’objectif principal est de démanteler les bases du chef militaire rebelles Salif Sadio, situées le long de la frontière nord avec la Gambie », a expliqué l’armée.

« A cause de la situation dans la région de Casamance, au Sénégal, la zone du Foni Kansala est devenue un refuge sûr aussi bien pour les réfugiés que pour les déplacés », a indiqué l’Agence nationale gambienne de gestion des crises. Selon elle, les violences ont fait 6 350 personnes fuyant les violences, dont 4 508 déplacés.

« Ces personnes ne peuvent plus rester dans leurs maisons à cause de la proximité des combats et de manière globale, des implications du conflit en cours », a précisé l’Agence.

Situation géo-politique compliquée

Pour rappel, le Foni Kansala, situé en territoire gambien, est frontalier de la Casamance et proche de la zone où se déroulent des combats entre l’armée sénégalaise et des rebelles du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), qui lutte depuis 1982 pour l’indépendance de cette région.

Adama Barrow, le président gambien et son gouvernement, ont promis d’aider les personnes déplacées.

Le président sénégalais Macky Sall, souhaite quant à lui, la « paix définitive » en Casamance.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...