Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Liberia : le pangolin et sa viande au goût sucré menacés d’extinction

Le pangolin est recherché au Liberia pour en raison de sa viande au goût de sucre alors qu’en Asie, ce sont ses écailles qui font sa réputation.

La nuit est le moment de tous les dangers pour le pangolin, seul mammifère à écailles en voie d’extinction. C’est la nuit que l’animal part à la recherche de fourmis et termites pour se nourrir et c’est donc la nuit que les chasseurs sortent traquer le pangolin.

Le pangolin est un animal couvert d’écailles, possédant de petites pattes griffues. Il présente la particularité d’être dépourvu de mâchoire et de dents. Le Libéria présente les qualités nécessaires à l’habitat du pangolin. Très recherché, le petit animal présente une source de revenus pour les villageois.

Depuis 2013, l’Asie n’est plus la principale source d’approvisionnement en pangolin. Dès lors, l’Afrique est devenue le premier fournisseur. On trouve les pangolins en Guinée, au Nigeria, au Cameroun et au Libéria. Animal protégé depuis 2016, le pangolin est alors chassé illégalement par de nombreux braconniers. « On le tue, on le mange. Après, les écailles, on les vend » explique un villageois libérien

La Chine et le Vietnam sont de gros acheteurs d’écailles car elles y sont supposées agir sur l’arthrite, les ulcères, les tumeurs et les douleurs menstruelles, selon la médecine chinoise.Un kilogramme d’écailles se vendait 355 USD en Chine en 2019, plus de 700 USD au Laos en 2018, selon la fondation Wildlife Justice Commission.

En 2020, Pékin a pourtant interdit le commerce et la consommation d’animaux sauvages. Le pays a retiré les ingrédients issus du pangolin de la liste officielle de la pharmacopée chinoise.  Au Libéria, les sanctions sont lourdes si les braconniers sont arrêtés. Depuis que l’animal est protégé, la chasse et la commercialisation sont passibles d’une amende de 5.000 USD et jusqu’à six mois de prison.

Selon l’Agence américaine de développement USAID entre 650.000 et 8,5 millions de pangolins ont disparu de leur environnement entre 2009 et 2020, et ce dans toute l’Afrique de l’Ouest.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32