Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Burkina Faso : une transition de trente mois, proposée par la commission mise en place par la junte au pouvoir - Burkina Faso : une transition de trente mois, proposée par la commission mise en place par la junte au pouvoir -
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : une transition de trente mois, proposée par la commission mise en place par la junte au pouvoir
burkina faso transition trente mois commission junte pouvoir - TribuneOuest

Une commission créée par la junte militaire au pouvoir depuis un mois au Burkina Faso, a proposé une transition de trente mois avant un retour à l’ordre constitutionnel.

Selon un rapport, la commission « propose trente mois de transition dirigée » par le chef de la junte, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, ainsi que « la mise en place d’un gouvernement et d’un organe législatif restreints, n’excédant pas respectivement vingt et cinquante et un membres », selon la déclaration d’une source militaire auprès de l’Agence France-Presse (AFP).

La junte au pouvoir, grande décisionnaire

Présenté mercredi 23 février 2022 au chef de la junte, ce rapport contient un projet de charte ainsi qu’un agenda de la transition. Il n’a cependant pas été rendu public, et devra, selon une source proche de la présidence, être soumis à la hiérarchie militaire et aux « forces vives » du pays (partis, syndicats et organisations de la société civile), avant toute validation.

La proposition de période de transition de trente mois devra aussi être confirmée « avant la tenue d’élections générales et inclusives ».

Des calendriers trop longs

Ce rapport s’inscrit comme première réponse de la junte à la réclamation de la Cédéao (la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest) de présenter un calendrier « raisonnable pour le retour à l’ordre constitutionnel ». La Cédéao avait suspendu le Burkina Faso de l’organisation le 28 janvier dernier après le coup d’État qui avait renversé le président élu Roch Marc Christian Kaboré.

Pour la Cédéao, les calendriers de transition sont au centre des négociations avec les différents pays de cette région et ayant subi des putschs lors des derniers mois.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...