Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Un rapport international accable la traite des enfants en Sierra Leone
Esclavage

Selon un nouveau rapport collaboratif de l’Université de Liverpool et de l’Université de Géorgie, relayé par le site News Liverpool, environ 33 % des enfants âgés de 5 à 17 ans dans la province orientale de la Sierra Leone sont victimes de la traite des enfants et 36 % du travail forcé.

Le rapport « La traite des enfants et les pires formes de travail des enfants en Sierra Leone » est issu d’un consortium international de chercheurs anti-esclavagistes. Ce dernier comprend des recommandations afin d’améliorer la façon dont les agences gouvernementales et les communautés peuvent lutter contre la traite et les injustices liées au travail forcé des enfants dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Le document accable ce fléau dans trois zones sensibles de la province de l’Est – Kono, Kenema et Kailahun – qui comptent parmi les régions les plus pauvres de la planète. Concrètement, ces malheureux « se retrouvent » régulièrement loin de chez eux, dans des zones plus urbaines.

Des efforts de l’Etat insuffisants 

Les auteurs incluent de plus grandes garanties pour les enfants placés dans des structures d’accueil informelles, un accès accru aux possibilités d’éducation – en particulier pour les enfants vivant sans l’un ou les deux parents – et, dans l’ensemble, une coopération accrue de l’ensemble de la société sierra-léonaise.

Pour information, Freetown a tout de même adopté une législation anti-traite en 2005, instauré un programme d’éducation scolaire gratuite de qualité pour améliorer l’accès à l’école et lancé la campagne « Hands Off Our Girls » pour sensibiliser à l’égalité des sexes.

  • Pour consulter le rapport : cliquez ici.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32