Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Crimes contre l’humanité au Liberia : procès en France annoncé pour fin 2022

A l’automne 2022, l’ancien commandant rebelle Kunti Kamara sera jugé en France pour des «actes de torture» et de «complicité d’actes de torture» constitutifs de crimes contre l’humanité. 

Le procès de Kunti Kamara, ancien commandant rebelle libérien est posé à l’agenda devant les assises de Paris du 10 octobre au 4 novembre.

Kunti Kamara, 47 ans, sera donc jugé pour « actes de torture » et « complicité d’actes de torture » constitutifs de crimes contre l’humanité, en 1993 et 1994. Le pays vivait alors une guerre civile sanglante. Le conflit avait fait 250.000 morts entre 1989 et 2003.

Kunti Kamara était commandant au sein de l’ULIMO (United Liberation Movement of Liberia for Democracy) qui était une faction de trois groupes armés hostiles au mouvement de l’ex-président libérien Charles Taylor. L’accusé était à l’époque responsable d’une faction dans le comté du Lofa, une région du nord-ouest du Liberia. Plusieurs témoins et victimes citent Kunti Kamara comme responsable des pillages et des viols perpétrés dans cette région. Il est aussi accusé d’avoir réduit en esclavage des populations locales.

Kunti Kamara est également soupçonné d’avoir torturé, tué et commis des actes de cannibalisme. Arrivé en France en 2016, ce ressortissant libérien fut naturalisé néerlandais. L’accusé était visé par une enquête après une plainte déposée en juillet 2018 par l’ONG Civitas Maxima. Il fut arrêté en région parisienne en septembre 2018 et mis en examen.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...