Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : la France met fin à l’opération « Barkhane »
mali france met fin loperation barkhane - TribuneOuest

Le président français, Emmanuel Macron, a annoncé ce jeudi 17 février 2022, la fin de l’opération « Barkhane » et le départ des forces spéciales européennes « Takuba » opérant dans la lutte contre les djihadistes, et donnant suite à la demande de la junte malienne au pouvoir.

Huit ans après le lancement de la mission « Barkhane », en 2014, le président de la République française, Emmanuel Macron, a annoncé la fin de l’engagement de la France et de ses alliés au Mali, ce jeudi 17 février 2022, lors d’une conférence de presse.

« La lutte contre le terrorisme ne peut pas tout justifier », a-t-il déclaré aux côtés de ses homologues sénégalais Macky Sall, du président ghanéen Nana Akufo-Addo et du président du Conseil européen, Charles Michel.

Sous la pression de la junte malienne qui a pris le pouvoir à Bamako, Paris et ses partenaires européens a donc fini par annoncer la fin de l’opération « Barkhane » et le retrait de ses militaires positionnés sur le sol malien. « Nous ne pouvons pas rester engagés militairement aux côtés d’autorités de fait dont nous ne partageons ni la stratégie ni les objectifs cachés », a-t-il déclaré, avant de préciser : « Nous allons commencer à fermer des bases au nord, dans un exercice qui va prendre quatre à six mois ».

« Ce retrait sera effectué de manière ordonnée », a assuré Emmanuel Macron.

Un mini-sommet pour réinventer la lutte contre le djihadisme

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement français a annoncé mardi, qu’un mini-sommet devrait se tenir bientôt à Paris avec les dirigeants de pays sahéliens (le Niger, le Tchad et la Mauritanie) et d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest.

« Nous avons besoin de réinventer notre partenariat militaire avec ces pays », a annoncé la présidence françaises. « Il ne s’agit pas de déplacer ce qui se fait au Mali ailleurs, mais de renforcer ce qu’on fait au Niger et de soutenir davantage le flanc sud ».

Selon l’Elysée, quelques 2 400 soldats français sont actuellement déployés au Mali dans le cadre de cette mission anti djihadiste. Une partie des troupes françaises seront repositionnées au Niger, un pays où sont déjà accueillis des militaires français.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...