Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : une enquête ouverte par le Parquet national antiterroriste après la mort d’un Français dans une embuscade
benin enquete ouverte parquet national antiterroriste apres mort francais embuscade - TribuneOuest

Mardi 8 février 2022, une attaque dans un parc naturel transfrontalier géré par le Bénin, le Burkina Faso et le Niger, avait fait plusieurs morts, dont un Français de 50 ans.

Une enquête a, depuis, été ouverte par le Parquet national antiterroriste pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste ».

Selon un communiqué du Parquet national antiterroriste (PNAT), un Français d’une cinquantaine d’années a été tué dans « une attaque terroriste ». L’embuscade a « été perpétrée dans le parc W, situé dans le nord du Bénin », un parc transfrontalier géré par le Bénin, le Burkina Faso et le Niger.

Une enquête a été ouverte pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et les investigations ont été confiées à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Un bilan en hausse

L’ONG de défense de l’environnement African Parks avait annoncé mercredi, que cinq gardes forestiers et un soldat avaient été tués et dix personnes blessées la veille, mais vendredi, le gouvernement béninois a fait état d’un nouveau bilan d’au moins 9 morts et 12 blessés.

« Une équipe de gardes forestiers a été prise en embuscade. Le bilan provisoire fait état de six morts, dont cinq gardes et un soldat des fores armées béninoises, dix autres personnes étant blessées », rapporte African Parks dans un communiqué.

Récurrence des attaques terroristes

Le gouvernement a déployé des renforts militaires et des gardes forestiers supplémentaires dans toute cette zone dite « des trois frontières », où la menace terroriste ne cesse d’augmenter.

Les groupes armés djihadistes de cette région du Sahel cherchent à progresser vers la côté. L’armée du béninoise a dû renforcer sa présence dans le nord du pays après les deux premières attaques djihadistes reconnues officiellement comme telles, à la fin de l’année 2021. En janvier dernier, ans le département de l’Aktakora, dans le nord du pays, deux soldats béninois ont été tués dans leur véhicule, victime d’une attaque à la bombe artisanale.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une fusion des groupes indépendantistes qui composent la Coordination des mouvements de l'Azawad pourrait se créé début février. Le djihadiste Iyad Ag-Ghaly a en effet secrètement rencontré certaines personnalités d'autres groupes armées dans le nord du Mali. Des rencontres confidentielles ont eu lieu dans la région de Kidal entre Iyad...
Apollinaire Joachim Kyelem de Tambela, le premier ministre du Burkina Faso, a été reçu ce mercredi 1er février 2023 à Bamako, au Mali. Une manière pour ces deux pays de renforcer leur entente. Mercredi, le premier ministre burkinabè a été reçu à Bamako par le Président de la Transition malienne,...
Les Nations unies sont inquiètes du trafic de faux médicaments dans plusieurs pays du Sahel. En effet, entre 19% et 50% des molécules qui circulent en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad, sont de moins bonnes qualité que la norme, voire falsifiées. Selon un rapport...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32