Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : le retrait des troupes françaises installées au Mali se confirme
mali retrait troupes francaises installees mali confirme - TribuneOuest.jpeg

Le président français, Emmanuel Macron, devrait présenter son programme lors d’un sommet Union européenne – Union africaine qui se tiendra à Bruxelles ces 16 et 17 février 2022. La France devrait retirer ses troupes militaires du mali, sous la pression de la junte au pouvoir.

C’est une question de temps pour les troupes françaises installées au Mali. Depuis plusieurs semaines, l’autorité malienne en place et la population réclament le retrait des troupes armées françaises de leur sol.

Un retrait qui se précise

« Si les conditions ne sont plus réunies, ce qui est manifestement le cas, pour qu’on puisse être en mesure d’agir au mali, on continuera de combattre le terrorisme à côté avec les pays du Sahel qui sont demandeurs », s’est exprimé Jean-Yves Le Drian, le ministre des affaires étrangères, lors d’une intervention sur le plateau de C à vous, sur France 5, lundi 14 février 2022.

La France envisage le retrait de ses troupes du Mali, c’est à dire le départ du groupement de forces spéciales européen « Takuba » et la mission Barkhane, mais l’adaptation de sa stratégie pour empêcher la propagation de l’insurrection islamiste vers le Sud pourrait s’avérer complexe.

Rapport de force

Lundi 14 février, les ministres des affaires étrangères et les diplomates occidentaux ont tenu des discussions sur la présence de leur pays dans la lutte contre le terroristes islamistes au Mali. La France, principale puissance militaire étrangère dans la région du Sahel, est depuis trois semaines au cœur de tensions diplomatiques avec le pays.

D’après plusieurs sources diplomatiques, les dirigeants régionaux et internationaux devraient se retrouver ce mercredi 16 février pour un dîner à Paris, afin de discuter avec Emmanuel Macron avant le sommet UE-Afrique jeudi.

Dans un commentaire, Jean-Yves Le Drian a déclaré : «Le président veut que nous nous réorganisions. Nous ne partons pas, mais nous allons nous réorganiser pour que la lutte contre le terrorisme continue ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...