Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : au moins six morts dans un parc naturel, la piste djihadiste privilégiée
benin moins six morts dans parc naturel piste djihadiste privilegiee - TribuneOuest

Mardi 8 février 2022, six membres des forces de l’ordre béninoises ont été tués lors d’une embuscade dans un parc naturel transfrontalier géré entre le Bénin, le Burkina Faso et le Niger, une région de plus en plus dangereuse.

Selon une annonce faite au lendemain du drame, par African Parks, une ONG de défense de l’environnement : « Hier (…) une équipe de gardes forestiers a été prise en embuscade dans le W National Park du Bénin. (…) Le bilan provisoire fait état de six morts, donc cinq gardes forestiers et un soldat des Forces armées du Bénin (FAB), dix autres personnes étant blessées ».

Un ressortissant français parmi les victimes

Un ressortissant français figurerait parmi ces victimes, bien que son identité soit encore maintenue inconnue.

D’anciens militaires français contribuent à la formation des gardes forestiers dans la région. Or l’embuscade de mardi a visé une équipe de gardes forestiers en patrouille dqns le parc, selon les premières informations concernant le déroulé de l’incident.

Bien que l’attaque n’ait toujours pas été revendiquée, une insurrection djihadiste originaire du Sahel s’est étalée sur certaines régions de l’Afrique occidentale côtière, et notamment dans le nord du Bénin.

Invasion djihadiste

Selon African Parks, des renforts militaires et des gardes forestiers ont été déployés dans la zone. D’après cette organisation de protection de la nature, « une récente série de raids frontaliers dans le pays situés au sud du Sahel a confirmé les soupçons selon lesquels les groupes djihadistes de la région cherchent à progresser vers la côte ».

A la fin de l’année 2021, après les deux premières attaques djihadistes officiellement reconnues comme telles sur le territoire béninois, le Bénin a renforcé sa présence militaire dans le nord du pays. La zone d’action de groupes islamistes liés à Al-Qaïda ou à l’État islamique en provenance du Burkina Faso et du Niger, s’étend depuis peu sur le Bénin.

Ce jeudi 10 février 2022, le gouvernement béninois doit se réunir lors d’un conseil des ministres convoqués en urgence afin de discuter de cette montée de violence.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32