Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : la crainte d’un désastre après l’incendie d’un navire pétrolier
nigeria crainte desastre apres lincendie navire petrolier - TribuneOuest

Un incendie s’est déclaré au large des côtes nigérianes ce mercredi 2 février 2022. Un incident qui pourrait avoir un impact environnemental majeur.

D’abords, il y a eu une explosion. Puis le navire a pris feu.

Des médias locaux ont pu diffuser des images impressionnantes montrant une épaisse fumée noire s’échapper du Trinity Spirit, éventré, entrain de couler.

Drame pétrolier

Le pétrolier, d’une capacité de stockage de deux millions de barils et capable d’en traiter 22 000 par jour, appartenait à une entreprise nigériane de production, de stockage et de déchargement flottant (Floating Production Storage and Offloading ou FPSO) au large de l’État du Delta, dans le sud du Nigeria, premier producteur de brut d’Afrique.

Le lendemain du drame, le PDG de l’entreprise Sepcol, Ikemefuna Okafor, a déclaré dans un communiqué : « Un incendie a embrasé notre installation offshore, le navire FPSO Trinity Spirit, au terminal d’Ukpokiti, après une explosion survenue aux premières heures mercredi. »

Impossible pour le moment de connaître les causes précises qui ont provoqué l’explosion.

« Pour l’instant, aucune mort n’a été signalée, mais nous pouvons confirmer qu’il y avait dix membres d’équipage à bord avant l’incident », a-t-il poursuivi, avant de déclarer que l’entreprise faisait tout pour « maîtriser la situation » et qu’une enquête avait été ouverte sur les circonstances de l’incident.

Des dommages probables à venir

Les défenseurs de l’environnement craignent une deuxième catastrophe environnementale causée par le pétrole en quelques mois seulement. Le 1er novembre 2021, un puits désaffecté avait en effet déversé plus de 20 000 barils de pétrole chaque jour pendant un mois dans l’État de Bayelsa. Sahron Ikeazor, ministre de l’environnement au Nigeria avait alors parlé du lieu « comme un site d’Hiroshima ».

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...