Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : le parc de Comoé convoité par African Parks
cote divoire parc comoe convoite african parks - TribuneOuest

L’ONG sud-africaine de conservation de la nature African Parks, déjà présente dans une dizaine de pays africains, convoite la Côte d’Ivoire et son parc national de Comoé. Proche de la frontière avec le Burkina Faso, et à proximité du Ghana, il s’agit d’une réserve de plus d’un million d’hectares doté d’une biosphère extraordinaire.

Les négociations se sont accélérées les derniers mois entre l’ONG African Parks et la Côte d’Ivoire.

En cours de négociations

En juin et en novembre 2021 au Bénin, l’ONG et des autorités ivoiriennes ont pu discuter autours de « la possibilité pour African Parks de soutenir la gestion des aires protégées dans un ou plusieurs parcs » ivoiriens.

Au premier semestre 2022, une signature entre les deux parties serait envisagée.

Des pistes et des animaux

Dans un premier temps l’engagement entre les deux parties permettrait une « gestion déléguée » du parc de Comoé, l’un des plus grands espaces savanicoles d’Afrique de l’Ouest, et ce pendant dix ans. Il est envisagé, en parallèle, de réintroduire certaines espèces comme le rhinocéros noir et le lion, et il est question de développer des infrastructures touristiques.

En Côte d’Ivoire, depuis quelques années, des parcs écotouristes ont vu le jour. Selon différentes sources locales, ils suffit juste d’avoir la matière : pistes et animaux. « C’est le modèle qui a fonctionné en Afrique australe et qu’on doit répliquer ici : à eux de s’occuper de la conservation et au secteur privé, de préférence ivoirien, de s’engouffrer dans la brèche ».

Alain-Richard Donwahi, le ministre ivoirien des eaux et forêts, derrière ce rapprochement, a rencontré en juin 2021 lors de son déplacement au parc béninois de la Pendjari, Peter Fearnhead, le patron de l’ONG et s’est montré séduit : « C’est le chemin que nous voulons emprunter en Côte d’Ivoire dans la gestion des aires protégées, des forêts ».

Dans une Afrique de l’Ouest particulièrement chamboulée par les changements climatiques et les attaques terroristes, African Parks, permettrait à la Côte d’Ivoire de reprendre le contrôle de son parc et mieux en tirer profit.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32