Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : l’armée sénégalaise perd deux soldats et tremble pour neuf otages
L'armée sénégalaise perd des hommes en Gambie

Dakar confirme que neuf de ses soldats, servant dans une force multinationale de maintien de la paix en Gambie, sont entre les mains de rebelles issus de la région sud de la Casamance (Sénégal). Deux militaires et un rebelle ont également perdu la vie durant la bataille qui a fait rage ce lundi 24 janvier. Parallèlement, les forces sénégalaise détiennent trois belligérants, relaie Al Jazeera.

« Les neuf militaires portés disparus sont probablement retenus en otage par le MFDC (formé en 1982 pour lutter pour l’indépendance de la Casamance). Des opérations sont en cours pour les retrouver et sécuriser la zone », précise le communiqué de l’armée sénégalaise.

Les soldats surveillaient le trafic de bois dans le cadre de l’ECOMIG, une mission de maintien de la paix du bloc régional de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

Le précédent Yahya Jammeh

Celle-ci perdure en Gambie depuis janvier 2017 en raison du refus de l’ex-dictateur gambien, Yahya Jammeh, de céder le pouvoir après avoir perdu l’élection présidentielle. Et cela, à la demande de son successeur, Adama Barrow, malgré le départ en exil de Jammeh.

Dans les faits, le MFDC sommeille largement depuis un cessez-le-feu datant de 2014. Le groupuscule est d’ailleurs quasiment sous le contrôle du gouvernement sénégalais. Toutefois, des attaques occasionnelles subsistent encore. Sachant que les terroristes bénéficient aussi de financements découlant du trafic de bois mineur entre le Sénégal et la Gambie.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...