Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger :  accord de coopération au sujet de l’eau, avec la Suisse

Le gouvernement du Niger et la Confédération suisse ont signé le 21 janvier un accord portant sur le Mécanisme du Fonds Commun du Programme Sectoriel Eau, Hygiène et Assainissement.

 L’accord Suisse-Niger doit à terme assurer la disponibilité et la gestion durable de l’eau et de l’assainissement pour la population entière du Niger. Il s’agit de garantir l’accès universel et équitable à l’eau potable et à un coût abordable à l’horizon 2030. L’accord porte précisément sur le Mécanisme du Fonds Commun du Programme Sectoriel Eau, Hygiène et Assainissement sur la période de janvier 2022 à décembre 2023.

L’accord historique a été signé par le ministre d’État nigérien, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Massaoudou Hassoumi et l’Ambassadeur de la Confédération suisse au Niger Georg Steiner, rapporte l’Agence nigérienne de presse. La Confédération suisse alloue un budget de quatre millions de francs suisses (CHF 4.000.000), soit l’équivalent de deux milliards quatre cents millions de francs CFA (2.400.000.000 FCFA) et ce, afin de garantir la disponibilité et la gestion durable de l’eau.

L’ambassadeur de la Confédération suisse au Niger, Georg Steiner a déclaré que « la coopération suisse, depuis 40 ans, accompagne le Niger dans différents secteurs de son développement socio-économique, qu’il s’agisse de l’éducation, de la formation professionnelle, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de la gouvernance et de la décentralisation ».

« Cette contribution supplémentaire au Mécanisme du Fonds Commun de 4 millions CHF, pour la durée 2022-2023, est un bon mécanisme qui canalise les contributions des PTF pour appuyer l’implémentation du cadre national sur l’eau et l’assainissement, « Programme Eau, Hygiène et Assainissement » pour la période 2016-2030 (PROSEHA) » a poursuivi l’ambassadeur.

« A l’issu de cette phase pilote, si des progrès satisfaisants sont obtenus, ce dont je ne doute point, les interventions suisses dans le secteur, à travers des mandataires, seront progressivement remplacées par des contributions au Mécanisme du Fonds Commun de l’Hydraulique, dans une logique d’appui accru des structures nationales » a confirmé Georg Steiner au moment de la signature.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...