Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : deuxième place sur le podium de paix
ghana deuxieme place podium paix - TribuneOuest

L’Indice de paix Mondial 2021 (GPI) révèle que les ghanéens seraient les habitants de l’Afrique de l’Ouest qui se sentent le plus en sécurité, juste après ceux de Maurice.

Et si les ghanéens vivaient dans un havre de paix ?

Selon le GPI 2021 (Global Peace Index), une initiative de l’Institute for Economics and Peace (IEP), un groupe indépendant de réflexion, le Ghana arriverait effectivement en seconde place sur le podium, avec un score de 1 715, juste après Maurice qui garde sa place de pays le plus pacifique en Afrique subsaharienne.

Victorieux Ghana

La Ghana, dirigé par Nana Akufo Addo (lui-même désigné « personnalité politique africaine de l’année » par le magasine Forbes, se place donc tout en haut de l’échelle pour ce qui est de la région de l’Afrique de l’Ouest et à la 38e place sur l’échelle mondiale.

Pour établir ce classement, l’IEP a dû mené une enquête « en se basant sur des critères pour montrer que la paix est une mesure positive, tangible et influant sur le bien-être et le développement humain. »

Fluctuations des pourcentages

Selon l’IEP, le sentiment de sécurité a globalement baissé en Afrique subsaharienne et 40 % des habitants de cette région ont un sentiment d’insécurité plus fort que cinq ans auparavant.

Il s’agit d’un des pourcentages les plus élevés au monde, derrière l’Amérique centrale et du Sud.

La Zambie, par exemple, est le pays où la sensation de sécurité a le plus diminué : 60 % des habitants s’y sentent moins en sécurité.

Le Rwanda, quant à lui, à l’inverse, a vu ses chiffres augmenter : 67 % des habitants de ce pays qui encore marqué par les atrocités du génocide de 1990-1994, se sentent plus en sécurité aujourd’hui qu’il y a cinq ans.

Les raisons principales citées par les habitants de l’Afrique subsahariennes, sont essentiellement, les violences criminelles et le terrorisme croissant. Mais le Ghana, semble ne pas en être impacté.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...