Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : plus de 200 victimes d’attaques armées
nigeria 200 victimes dattaques armees - TribuneOuest

La porte parole de la ministre des affaires humanitaires, a déclaré dimanche 9 janvier 2022, que des attaques menées par des hommes armés avaient fait plus de 200 morts et plus de 10 000 personnes se retrouvent sans abri.

Plus de 200 personnes sont mortes dans les différentes attaques menées sur la seule semaine du 3 janvier 2022 dans l’État de Zamfara, dans le nord-ouest rural du Nigeria, a rapporté le porte-parole de Sadiya Umar Farouq, ministre des affaires humanitaires.

Les différentes attaques ont été causées par des centaines d’hommes armés, lancés à toute allure à moto. Dix villages ont été ciblés, dans les districts d’Anka et de Bukkuyum, entre mercredi et jeudi. Pillant le bétail et incendiant les maisons des villageois, et tiraient « à vue » sur tout habitant qu’ils croisaient dans les villages.

« C’est horrible et tragique. Plus de 200 personnes ont été enterrées (…) à cause de l’invasion de bandits », a indiqué le responsable gouvernemental. Nous sommes également inquiets pour les personnes déplacées qui fuient par centaines leurs communautés », a ajouté le ministre dans un communiqué publié le samedi 8 janvier au soir.

Des morts, des sans-abri et des disparus, en « masse »

« Plus de 10 000 victimes se sont également retrouvées sans abri après que leurs maisons ont été rasées par les bandits alors que des dizaines d’autres personnes sont toujours portées disparues », a-t-il ensuite ajouté.

Balarabe Alhaji, chef de l’un de ces villages attaqués, a quant à lui déclaré à l’Agence France Presse (AFP) : « Nous avons enterré au total 143 personnes tuées par les bandits dans ces attaques ».

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a condamné samedi, ces attaques perpétrées, selon ses mots, par des « meurtriers de masse ».

Les forces armées nigérianes ont par ailleurs déclaré cette semaine avoir tués 537 de ces bandits qualifiés officiellement de « terroristes » afin d’alourdir leurs peines.

374 autres ont été arrêtés dans le nord-ouest du pays depuis mai 2020 et 452 « civils enlevés ont été secourus ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...