Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : 214 kilos de cocaïne saisis dans le nord du pays
niger 214 kilos cocaine saisis nord pays - TribuneOuest

Une saisie unique de 214 kilos de cocaïne vient d’avoir lieu dans le nord du Niger, près de l’oasis de Fachi en plein cœur du désert du Ténéré.

214 kilos de cocaïne ont été saisis le dimanche 2 janvier 2022 dans le nord du Niger, selon l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS).

Les policiers étaient « sur la piste d’une quantité de drogue introduite à partir du Mali qui était sur le point d’être acheminée sur la Libye », d’après Nana Aïchatou Ousmane Bako, porte-parole de l’OCRTIS.

Une saisie sans précédent

Intercepté près de l’oasis de Fachi, en plein désert du Ténéré, à plus de 1 600 km de Niamey et à 450 kilomètres d’Agadaz, le véhicule dans lequel se trouvait « 199 briques de cocaïne d’un poids total de 214,635 kilos » était conduit par un maire de la région et son chauffeur, tous deux arrêtés.

« C’est la première fois que notre pays saisit une aussi grande quantité de cocaïne », a indiqué l’OCRTIS.

Selon Nana Aïchatou, la drogue dont « la valeur marchande s’élève à 11,73 milliards de francs CFA (environ 18 millions d’euros) à la revente » avait pour destination finale l’Europe.

« Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour traquer les trafiquants de drogue » a déclaré le ministre nigérien de l’intérieur, Hamadou Adamou Souley.

Une région pauvre en proie aux trafics illicites et dangereux

17 tonnes de résine de cannabis d’une valeur marchande estimée à 20 milliards de francs CFA (30 millions d’euros) en provenance du Liban avaient été saisies au Niger en 2012, et 3 autres tonnes (estimées elles, à 3 milliards de francs CFA (4,5 millions d’euros), avait été interceptées à Niamey, acheminées depuis le Maghreb.

Les saisies de drogues sont de plus en plus nombreuses dans cette région désertique nigérienne relativement pauvre. A Fachi, par exemple, les quelque 2 000 habitants vivent essentiellement du commerce de dattes et de sel.

La zone de passe de Salvador, près de la frontière avec la Libye, est un terrain propice aux trafics de drogue, d’armes et d’humains. Des groupes armés djihadistes y ont aussi leurs territoires, malgré la présence d’une base de drones américaine, située à Dirkou dans la région d’Agadez.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...