Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : le dialogue de nouveau enclenché entre le pouvoir et l’opposition
cote divoire dialogue nouveau enclenche entre pouvoir lopposition - TribuneOuest

Ce jeudi 16 décembre 2021 à Abidjan, le premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a appelé l’opposition au dialogue et à maintenir l’apaisement qui se profile dans le pays.

C’est un appel au calme.

Ce jeudi 16 décembre, Patrick Achi, le premier ministre ivoirien, a appelé depuis Abidjan, l’opposition à maintenir le « climat social apaisé » dans lequel se trouve le pays marqué par les violences électorales de la présidentielle d’octobre 2020 qui avaient fait 85 morts et 500 blessés.

L’appel au dialogue : « une chance à saisir »

« Le contexte actuel a fondamentalement changé, les temps de crise sont passés, les Ivoiriens regardent vers l’avenir et le développement », a déclaré le ministre dès l’ouverture du dialogue entre le gouvernement et l’opposition et qui avait été suspendu depuis près d’un an.

« Le cadre des échanges doit s’inscrire dans cette nouvelle réalité nationale et cette nouvelle dynamique positive pour la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens »,a t-il poursuivi en y voyant « une chance à saisir ».

Les deux ex-présidents et anciennes figures de l’opposition, Henri Konan Bédié (Parti démocratique de Côte d’Ivoire, PDCI) et Laurent Gbagbo, (Parti pour les Peuples Africains (PPA-CI), ont été représentés. Pascal Affi N’Guessan, chef du Front populaire ivoirien (FPI), a quant à lui, fait le déplacement.

Vers un apaisement

Avant ce retour au dialogue et cet appel au maintien au calme, les précédentes étapes avaient permis de détendre le climat politique, permettant la tenue dans le calme des législatives de mars où les grands partis d’opposition avaient participé, acceptant les résultats qui donnaient la majorité au parti présidentiel.

Acquitté par la justice internationale, Laurent Gbagbo, rentré dans son pays en juin dernier avait été reçu en juillet par le président Alassane Ouattara, montrant un premier signe d’apaisement entre les deux hommes depuis la crise post- électorale de 2010-2011.

Les prochaines élections ivoiriennes, municipales et régionales, se tiendront en 2023. La présidentielle, aura lieu, quant à elle, en 2025.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...