Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Antony Blinken met en garde le groupe Wagner

En visite au Sénégal, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a mis en garde le 20 novembre le groupe russe Wagner contre toute ingérence au Mali.

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken poursuit sa tournée en Afrique et lors d’une visite au Sénégal a mis en garde le groupe Wagner. A. Blinken a déclaré que les États-Unis « contribuent avec le Mali et d’autres partenaires aux efforts pour la stabilité » dans ce pays. « Je pense qu’il serait malheureux si des acteurs étrangers s’engageaient en rendant les choses encore plus difficiles et plus compliquées, et je pense en particulier au groupe Wagner ».

Le secrétaire d’État américain a également exhorté à la tenue d’élections. « Dès qu’un gouvernement démocratiquement élu prendra fonction, la communauté internationale sera prête pour soutenir le Mali », a déclaré Antony Blinken. C’est un signal envoyé aux autorités maliennes alors même que la Cedeao a imposé des sanctions individuelles à 150 personnalités politiques. Et ce en raison du retard pris dans l’organisation des élections.

Les déclarations de A. Blinken sont également un signe envoyé au Mali qui serait tenté de recruter des membres du groupe Wagner, cette société privée russe soupçonnée d’être proche du président Vladimir Poutine. La Russie utiliserait le groupe Wagner et ses membres pour servir les intérêts de V. Poutine à l’étranger.

La France a également réagi par les voix des ministres des Affaires étrangères et de l’armée, Jean-Yves Le Drian et Florence Parly. Ceux-ci ont exprimé à Paris le 12 novembre avec leurs homologues russes Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou, « le caractère inacceptable que revêtirait le déploiement de mercenaires de Wagner dans la bande sahélo-saharienne ».

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...