Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : le pays se dote de matériel militaire auprès de la Turquie

Le Niger va contractualiser avec la Turquie pour s’équiper en matériel militaire, dont des drones.

Le Niger et la Turquie ont annoncé Le Niger qu’ils avaient signé des contrats d’armement. Ainsi le Niger va acquérir du matériel militaire à la Turquie, dont des drones, des avions et des véhicules blindés.

« Le président Recep Tayyip Erdogan a eu une conversation téléphonique avec le président du Niger Mohammed Bazoum (…). Le président Erdogan a déclaré que le drone armé TB2, l’avion de formation Hurkus et les véhicules blindés qui seront achetés par le Niger à la Turquie augmenteront les capacités des forces militaires et de sécurité de ce pays », a annoncé par voie de presse le gouvernement turc relayé par la presse nigérienne.

Une source proche de la présidence nigérienne a « confirmé » samedi « l’entretien qui a eu lieu cette semaine au téléphone entre les présidents Recep Tayyip Erdogan et Mohammed Bazoum».

Ainsi les deux présidents ont échangé au sujet des « prochains achats par le Niger de drones, d’avions militaires ainsi que des blindés turcs ». Le président Erdogan « s’est dit convaincu que le Niger poursuivra son étroite coopération dans la lutte contre l’organisation terroriste guléniste (FETO) ».

La Turquie est un partenaire de plus en plus important aux côtés du Niger. Les entreprises turques peuvent se prévaloir de nombreux contrats signés avec le Niger. On note ainsi nombre de secteurs ayant passé des contrats avec la Turquie : un contrat de 152 millions d’euros pour moderniser l’aéroport de Niamey, un contrat de 50 millions d’euros pour un hôtel de standing ou bien encore celui de 38 millions d’euros pour le nouveau siège du ministère nigérien de Finances, au cœur de la capitale.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...