Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : L’opposant Barthélémy Dias arrêté puis relâché, une nouvelle fois

Barthélémy Dias, candidat à la mairie de Dakar, a de nouveau été interpellé mercredi 17 novembre. Il a été relâché au bout de deux heures.  

Une semaine seulement après avoir été détenu à la suite de heurts entre ses partisans et les forces de l’ordre, Barthélémy Dias a été une nouvelle fois arrêté puis relâché.

Me Ba, un des avocats de M. Dias avait déclaré que Barthélémy Dias avait été arrêté à la sortie de chez lui « alors qu’il partait en petit cortège distribuer des tracts au Plateau », le quartier d’affaires et des grandes institutions.

La préfecture a indiqué dans un communiqué présent sur les réseaux sociaux que les rassemblements publics étaient « soumis à l’obligation d’une déclaration préalable » auprès de l’administration et que les contrevenants s’exposaient à des sanctions.  Sans s’exprimer sur le cas Dias, il apparaît que la police considérait le « cortège « de M. Dias comme une manifestation non-autorisée. Ce à quoi M. Dias a rétorqué en lançant un « Laissez-nous battre campagne », devant la presse à l’adresse des autorités.

Barthélémy Dias est un adversaire pugnace du président Macky Sall. M. Dias est maire de Mermoz-Sacré-Coeur, une commune de Dakar, et est le candidat d’une coalition de partis de l’opposition à la mairie de Dakar aux élections municipales de janvier 2022.

Il avait déjà été arrêté et retenu par les policiers pendant quelques heures le 10 novembre. Il était alors accompagné de deux autres personnalités de l’opposition que sont Ousmane Sonko, un des principaux concurrents à la présidentielle de 2024, et Elhadji Malick Gakou, ancien ministre. Tous trois ont été interpellés à la suite de violences entre leurs partisans et les forces de l’ordre sur le chemin du tribunal où l’homme politique devait comparaître pour une affaire datant de 2011.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32