Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : la banque mondiale fait un prêt de 74 millions de dollars pour l’assainissement de l’eau à Kumasi
ghana banque mondiale fait pret 74 millions dollars lassainissement leau kumasi - TribuneOuest

Le gouvernement ghanéen vient de se voir octroyer 74 millions de dollars de la Banque mondiale. Un nouveau prêt qui devrait financer l’assainissement de l’eau et bénéficiera à huit municipalités de la région de Kumasi.

En septembre 2020, 125 millions de dollars avaient été accordé par la Banque mondiale au gouvernement ghanéen pour la mise en œuvre du Projet d’eau potable et d’assainissement dans le grand Accra et la zone métropolitaine du grand Kumasi (GKMA).

Cette fois, le Ghana, a obtenu un nouveau prêt de 74 millions de dollars qui permettra, selon Cecilia Abena Dapaah, ministre de l’Assainissement et des Ressources en eau, de mettre un terme à ce chantier.

Éviter la défection en plein air

Dans la zone, 30 000 toilettes domestiques devraient ainsi être construites dans des foyers à faibles revenus et des blocs sanitaires devraient être également construits dans des écoles et des établissements de santé dans les zones métropolitaines du Grand Accra et du Grand Kumasi.

120 km de canalisations d’eau potable devraient être posés dans cette grande région, et ainsi lutter contre la « défécation en plein air », selon la ministre de l’Assainissement et des ressources en eau.

D’après l’Association internationale de l’eau (IWA), en 2019, 22 % de Ghanéens faisaient leurs besoins en plein air, dont 4,2 millions de personnes en zone rurale où la pratique est encore très rependue.

Opérationnel en 2024

En septembre 2020, Cecilia Abena Dapaah, précisait que ces nouvelles installations devraient permettre de connecter 10 000 foyers vulnérables au réseau d’eau potable de Ghana Walter Company Limited (GWCL), « soit environ 150 000 personnes vivant dans les zones bénéficiaires du projet ».

Pierre Laporte, directeur de la Banque mondiale pour le Ghana avait déclaré à cette époque : « Fournir un accès équitable à des services d’approvisionnement en eau et d’assainissement sûrs et essentiel pour améliorer la vie des gens, en particulier dans un contexte e pandémie de Covid-19. Par ce projet, nous nous engageons à fournir un meilleur accès à l’eau et à l’assainissement aux plus vulnérables, améliorant ainsi les vies et réduisant la pauvreté. »,

Le gouvernement du Ghana estime que les différentes installations seraient opérationnelles en 2024.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...