Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
L’agriculture comme fer-de-lance du développement économique gambien

La Banque africaine de développement (Bad) souhaite investir dans le secteur agricole gambien afin d’en faire l’un des principaux moteurs économiques du pays.

Près de 40 millions de dollars, issus du Programme mondial pour l’agriculture et la sécurité alimentaire et de financements privés, vont en effet rapidement renforcer le secteur.

Le but ? Faire muter l’agriculture de substance locale en activité commerciale à part entière. Et ainsi limiter la dépendance gambienne aux importations alimentaires qui affaiblissent année après années les réserves nationales de devises étrangères.

Concrètement, les périmètres d’irrigation aménagés et réhabilités atteindront, d’ici 2025, le périmètre de 287 hectares. Ce qui boostera les investissements au sein des usines de transformation alimentaires, et de facto, la production domestique. Et cela, sur des produits de base tels que le riz, la volaille, l’arachide, mais aussi en matière d’aquaculture.

Focus sur le le Programme alimentaire mondial (PAM)

Pour rappel, le Programme alimentaire mondial fournit une aide vitale à 87 millions de personnes vulnérables.

Compte tenu des effets de la crise sur le secteur alimentaire et agricole, des mesures rapides sont nécessaires pour garantir que les chaînes d’approvisionnement alimentaire soient maintenues en vie afin d’atténuer le risque de chocs importants ayant un impact considérable sur l’humanité, en particulier sur les pauvres et les plus vulnérables.

Afin de faire face à ces risques, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) exhorte donc les pays à :

  • répondre aux besoins alimentaires immédiats des populations vulnérables ;
  • renforcer les programmes de protection sociale ;
  • maintenir le commerce alimentaire mondial ;
  • maintenir les rouages de la chaîne d’approvisionnement nationale en mouvement ;
  • appuyer les capacités des petits exploitants agricoles pour relancer la production alimentaire.

A lire aussi : Un accord diplomatique pour les eaux entre le Sénégal, la Mauritanie, la Gambie et la Guinée-Bissau

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32