Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cap-Vert : José Maria Neves, ancien premier ministre et candidat de la gauche élu à la présidentielle
cap vert jose maria neves ancien premier ministre candidat gauche elu presidentielle - TribuneOuest

José Maria Neves, candidat de gauche, a remporté la présidentielle dès le premier tour avec 51,5 % des voix.

Dimanche 17 octobre 2021, le Parti (de gauche) africain pour l’indépendance du Cap-Vert (PAICV) l’a emporté dès le premier tour de présidentielle. Un véritable exemple démocratique pour l’Afrique de l’Ouest.

Des résultats serrés

José Maria Neves, âgé de 61 ans, ancien premier ministre de l’archipel et chef du gouvernement de 2001 à 2016 a donc remporté dès le premier tour des présidentielles 51,5 % des suffrages, soit un peu plus de la majorité absolue, face au candidat du Mouvement pour la démocratie (MpD), Carlos Veiga. Ce dernier, âgé de 71 ans, dont le parti centre droit est aussi un ancien premier ministre (de 1991 à 2000), a quant à lui obtenu 42,6 % des votes.

Un exemple pour l’Afrique de l’Ouest

José Maria Neves succède à Jorge Fonseca, du MdP, qui avait été élu en 2011 et réélu en 2016, et ne pouvait pas se représenter pour un troisième mandat mandat. Il prend ainsi la tête d’un pays qui compte 550 000 habitants et dont le PIB par habitants est un des plus élevés d’Afrique de l’Ouest.

Le Cap-Vert se voit partagé depuis l’instauration de son indépendance vis-à-vis du Portugal en 1990 entre le PAICV et le MdP.

Cohabitation en vue

Le candidat sortant a félicité son adversaire à la télévision, reconnaissant sa défaite. Pour autant ces résultats devront encore être validés par la commission électorale, avant que la passation de pouvoir soit effective. Si ces résultats sont confirmés, le gouvernement cap-verdien se verra sous cohabitation.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...