Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : lancement du nouveau parti politique de Laurent Gbagbo
cote divoire lancement nouveau parti politique laurent gbagbo - TribuneOuest

Laurent Gbagbo, le chef de l’opposition ivoirienne a officiellement lancé son mouvement politique, le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI).

Le logo est prêt : deux mains entrelacées sur fond de carte d’Afrique.

Dimanche 17 octobre 2021, l’ancien chef de l’État ivoirien, Laurent Gbagbo, a officiellement lancé son nouveau mouvement politique : le Parti des peuples africains-Côte d’ivoire (PPA-CI)

Ainsi, après dix ans d’absence, il formalise son retour sur le devant de la scène politique.

Politicien à la vie…à la mort !

« Je ferai de la politique jusqu’à ma mort ! », a lancé l’ancien chef devant des centaines de militants lors de son allocution qui a duré plus d’une heure. Avant cela, il était revenu sur ses années d’incarcération à la Haye (2011-2019) et les poursuites contre l’humanité dont il a été acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) en 2020.

Élu sans surprise à la tête du PPA-CI à Abidjan dans la nuit du 16 au 17 octobre 2021, Laurent Gbagbo a été acclamé par une foule de quelques 1 600 congressistes. Sébastien Dano Djédjé, président du congrès, parmi d’autres, a ironisé : « On s’est demandé : Qui va diriger le parti ? On a cherché…et on a trouvé ».

Le concept des États-Unis d’Afrique remis en avant

Devant une salle comble, notamment par des représentants politiques d’une douzaine de pays africains, Laurent Gbagbo déclare : « Regardez le monde et voyez quels sont les puissants : ce sont les pays grands de taille, la Chine, Les États-Unis, la Russie, le Canada. Tant que nous sommes dans des micro-Etats, nous ne sommes rien. Il faut que les États africains s’unissent ! ».

La question est en suspens : Laurent Gbagbo envisagerait-t-il de se présenter aux élections présidentielles du pays en 2025 ? « A cet âge-là, après ce parcours-là, la sagesse c’est de se décider à partir. Mais j’ai décidé que je ne partirai pas brusquement…», a-t-il finalement déclaré dimanche.

En déplacement en République démocratique du Congo (RDC), l’ex-première dame, Simone Gbagbo, a éveillé les soupçons selon lesquelles elle tracerait en parallèle de son mari, qui l’a récemment demandée en divorce, son propre chemin politique.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32