Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : guerre djihadiste autours du lac Tchad entre Boko Haram et l’EI
nigeria guerre djihadiste autours lac tchad boko haram lei - TribuneOuest

Des combats meurtriers ont lieu au Nigeria entre Boko Harem et l’État islamique pour le contrôle du lac Tchad, lieu hautement décisif.

Lundi 27 septembre 2021, l’île de Kirta Wulgo, située sur le lac Tchad au Nigeria, a été le théâtre d’un combat sanglant qui opposait les deux groupes djihadistes de Boko Harem et de l’État islamique (Iswap).

Ces derniers ont finalement pris le contrôle de l’île qui servait de port à l’Iswap pour importer des armes et des vivres selon des sources sécuritaires et des pêcheurs locaux.

« C’était un combat mutuellement destructeur qui a duré plus de neuf heures, de 16 heures hier aux premières heures de ce matin », selon le témoignage d’un un pêcheur de la région, recueilli par nos confrères du Monde.

« Ce sera une bataille jusqu’au bout »

Depuis 2009, le groupe islamiste radical Boko Haram a fait près de 36 000 morts et 2 millions de déplacés dans le nord-est du Nigeria. En 2016, le groupe s’est divisé, avec d’un côté la faction faction historique et de l’autre Iswap, reconnu par l’organisation État islamique.

En mai dernier, le chef de Boko Harem, Abubakar Shekau, est mort lors d’affrontements entre les deux groupes terroristes rivaux, une aubaine pour l’Iswap qui a depuis consolidé son contrôle dans la région.

« Ce n’est que le début d’une bataille intestine entre les deux factions. Ce sera une bataille jusqu’au bout », déclare une source sécuritaire locale. En contrôlant ce lac, Boko Haram espère prélever sa part des revenus de la pêche, jusque là perçus par l’Iswap auprès des pêcheurs nigérians.

« On sait que le chef de l’Iswap, Abou Musab Al Barnaoui, réside à Sabon Tumbu, où son détenus d’importants commandants de Boko Haram qui ont été capturés », selon une source locale bien informée. De nombreux autres responsables du groupe Iswap sont abrités sur les îles Sigir et Kusuma, à côté de celle de Kirta Wulgo. « Toutes ces îles sont désormais sous la menace de Boko Haram. L’Iswap va tout faire pour assurer la sécurité de ses hommes contre les combattants de Boko Haram, qui veulent à tout pris en prendre le contrôle. »

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...