Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : un engin explosif tue un casque bleu et blesse grièvement quatre autres personnes
mali engin explosif tue casque bleu blesse grievement quatre autres personnes - TribuneOuest

Samedi 2 octobre 2021, le convoi de soldats de l’ONU a « heurté un engin explosif improvisé à Tessalit », dans le nord-est du Mali.

Ce samedi 2 octobre 2021, dans le nord-est du Mali, près de la frontière algérienne, un casque bleu de la Minusma, la mission des Nations unies de ce pays, a été tué et quatre autres grièvement blessés « après que leur convoi a heurté un engin explosif improvisé à Tessalit ».

« Un danger permanent »

« Cet incident est un triste rappel du danger permanent qui pèse sur nos casques bleus et des sacrifices consenties pour la paix au Mali », a déclaré, dans un communiqué de l’ONU, le chef de la Minusma, El-Ghassim Wane. « L’attaque lâche intervenue aujourd’hui ne fait que renforcer la détermination de la Minusma à soutenir le Mali et son peuple dans leur quête de paix et de stabilité » a t-il assuré.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exprimé ses profondes condoléances à la famille de la victime, qinsiqu’au gouvernement et au peuple égyptiens », laissant supposer que la victime était d’origine égyptienne.

Antonio Guetteres a aussi affirmé « la solidarité des Nations unies avec le peuple et le gouvernement du Mali ».

« Les auteurs traduits en justice »

« Le secrétaire général rappelle que les attaques contre les soldats de la paix des nations unies peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international. Il appelle les autorités maliennes à ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de ces attaques afin qu’ils soient traduits en justice rapidement », selon un communiqué diffusé par Stéphane Dujarric, son porte-parole.

Quatre casques bleus tchadiens de la Minusma avaient déjà été tués en avril dernier dans une attaque djihadiste contre leur camp à Aguelhok, dans le nord-est du Mali. En février, c’est une vingtaine d’autres qui avaient été blessés dans le centre du pays lors d’une attaque contre leur base.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32