Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée : après le coup d’État, une transition difficile

 

Fin de non-recevoir de la junte quant aux demandes de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao). L’institution avait formulé des demandes concernant la libération de l’ex-président Alpha Condé et l’organisation d’élections dans les six mois.

Cela fait maintenant deux semaines qu’a eu lieu le putsch dirigé par le colonel Mamady Doumbouya. Celui-ci est désigné comme « président de la République et chef de l’État » dans un contexte de transition politique plutôt complexe. En effet la transition politique s’annonce difficile en Guinée.

Le samedi 18 septembre, le colonel Amara Camara, porte-parole du Comité national du rassemblement et du développement (CNRD, la junte), a tenu à préciser les réponses du colonel Mamady Doumbouya aux exigences de l’organisation ouest-africaine. Le 17 septembre les présidents ghanéen, Nana Akufo-Addo, et ivoirien, Alassane Ouattara étaient venus en Guinée présenter les requêtes de la Cédéao.

Selon le colonel Amara Camara, la junte souhaite éviter les « erreurs du passé ». Toujours selon ses propos, il est « important que la Cédéao écoute les aspirations légitimes du peuple de Guinée » et que « seul le peuple souverain de Guinée décidera de son destin ».

Il n’est nullement question également de libérer l’ancien président, Alpha Condé. Le colonel Amara a ajouté que « l’ancien président demeurera en Guinée » dans un lieu choisi par le Comité national du rassemblement et du développement.

De même à ce jour, le colonel Doumbouya ne s’est pas exprimé les modalités de la transition.  Aucune information n’a filtré sur le contenu de la transition, sa durée, le rôle que les militaires devraient y jouer. De même nul ne sait comment seraient organisées des élections. Le seul élément qui a été diffusé est la ferme volonté d’une véritable « refondation » de l’État.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...