Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : des enfants enlevés, beaucoup sont libérés
nigeria enfants enleves beaucoup sont liberes - TribuneOuest

Le Nigeria, voit depuis quelques jours des dizaines d’enfants enlevés les derniers mois, revenir chez eux.

Le 26 août 2021, le proviseur d’une école privée musulmane déclarait sans pouvoir préciser le nombre exact, que « des dizaines d’enfants sur les 136 kidnappés trois mois plus tôt » lors d’un séminaire islamique à l’ouest du Nigeria, avaient été libérés.

En réalité, après un décompte minutieux réalisé auprès des parents, ce sont 93 enfants qui avaient été enlevés, a communiqué le proviseur de l’école à l’AFP.

« Des informations sur la mort d’enfants et la fuite de plusieurs autres n’étaient pas liée au kidnapping des élèves du séminaire islamique », a-t-il ensuite précisé.

92 élèves, dont certains de moins de 10 ans, kidnappés, ont retrouvés leurs parents jeudi dernier. Deux élèves chrétiens enlevés dans un village voisin, ont eux aussi été libérés par les ravisseurs et un des élèves kidnappés à Tegina est mort en captivité.

 

Peu de détails sur leur libération

 

Très peu de détails ont été donné sur la libération de ces élèves. Les parents avaient fait savoir qu’ils avaient vendu des maisons et des biens personnels pour réunir de l’argent afin de payer une rançon aux ravisseurs contre leur libération.

Au début du mois d’août, un émissaire avait été missionné afin de proposer l’échange aux ravisseurs, mais ces derniers avaient refusé et quémandait une somme plus importante. L’émissaire avait lui-même été retenu prisonnier une semaine entière avant d’être relâché.

 

Autre libération : deuxième bonne nouvelle

 

Vendredi 27 août, un représentant des familles d’autres élèves kidnappés dans une école baptiste de Kaduna (au nord du Nigeria), a par ailleurs, annoncé la libération de 32 enfants.

« Les bandits ont libéré 32 autres élèves aujourd’hui, vendredi. Il en reste encore 31 en captivité et nous espérons qu’ils seront libérés bientôt. », a déclaré à l’AFP, le révérend Joseph Hayab en charge de cette école baptiste. Avant de préciser : « Comme pour les élèves précédents, nous avons dû payer une rançon pour les faire libérer mais je ne veux pas en révéler le montant ».

Ces groupes armés ont enlevés plus de 1 000 enfants en établissements scolaires depuis décembre 2020. Il semblerait que ce soit essentiellement l’appât du gain qui les motive, plus que des valeurs idéologiques, à l’inverse des groupes djihadistes qui terrorisent au Nigeria.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une fusion des groupes indépendantistes qui composent la Coordination des mouvements de l'Azawad pourrait se créé début février. Le djihadiste Iyad Ag-Ghaly a en effet secrètement rencontré certaines personnalités d'autres groupes armées dans le nord du Mali. Des rencontres confidentielles ont eu lieu dans la région de Kidal entre Iyad...
Apollinaire Joachim Kyelem de Tambela, le premier ministre du Burkina Faso, a été reçu ce mercredi 1er février 2023 à Bamako, au Mali. Une manière pour ces deux pays de renforcer leur entente. Mercredi, le premier ministre burkinabè a été reçu à Bamako par le Président de la Transition malienne,...
Les Nations unies sont inquiètes du trafic de faux médicaments dans plusieurs pays du Sahel. En effet, entre 19% et 50% des molécules qui circulent en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad, sont de moins bonnes qualité que la norme, voire falsifiées. Selon un rapport...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32