Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Covid-19 : la France fournit 10 millions de vaccins à l’Afrique

 

Paris et l’Union africaine noue un partenariat pour distribuer aux pays qui en ont besoin des doses de vaccins AstraZeneca et Pfizer. 

Ce sont 10 millions de doses de vaccins AstraZeneca et Pfizer contre le Covid-19 que la France prévoit d’envoyer en Afrique. La France a annoncé avoir noué un partenariat avec l’Union africaine (UA) pour fournir de doses supplémentaires aux pays africains au cours des trois prochains mois.

Le partenariat entre Paris et l’UA précise que les doses « seront allouées et distribuées dans le cadre du Fonds africain pour l’acquisition des vaccins (AVAT) et du mécanisme pour un accès mondial au vaccin (Covax) ». Ces deux initiatives doivent aider l’Afrique dans lutte contre le Covid-19 et aider l’Afrique à combler son retard dans la vaccination.

« La pandémie [de Covid-19] ne pourra être surmontée qu’à travers une intense coopération entre les acteurs multilatéraux, régionaux et nationaux » a déclaré le président Emmanuel Macron. « Je souhaite que nous agissions ensemble en mettant à profit le savoir-faire et la légitimité politique des dirigeants africains et en s’appuyant sur notre partenariat solide avec l’Union africaine » précise le président français.

L’initiative de la France a été saluée par le président sud-africain Cyril Ramaphosa. Celui-ci considère le don français comme un « geste fort et bienvenu de solidarité humaine et de coopération politique à un moment où le monde en a le plus besoin ».

Le Fonds africain pour l’acquisition des vaccins est un mécanisme d’achats groupés qui permet aux États membres de l’UA de se procurer le nombre de vaccins nécessaire pour répondre à au moins 50 % des besoins en la matière. C’est un mécanisme complémentaire de Covax, dont l’objectif est de fournir les autres 50 % r ; et ce grâce à des dons.

La France souligne que « suffisamment de vaccins ont déjà été achetés dans le cadre de l’initiative AVAT pour permettre, d’ici à septembre 2022, la vaccination par les pays africains de 400 millions de personnes, soit un tiers de la population africaine, pour un coût de 3 milliards de dollars ».

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lors d’une réunion extraordinaire du comité central du FPI,  élargie aux élus EDS, lundi 9 août 2021 à Abidjan, Laurent Gbagbo a proposé de « laisser l'enveloppe (le FPI) vide  à Affi N'guessan, pour créer un nouveau parti politique. « Nous sommes le Front Populaire Ivoirien. (...) Aujourd’hui, je suis revenu de...
Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) a affirmé qu’au moins 480 civils avaient été tués dans des attaques terroristes djihadistes au Burkina Faso entre mai et août, et qu’elles ont fait au moins 275 000 déplacés. Le Conseil norvégien pour les réfugiés, s’alarme dans un communiqué datant du lundi...
Un vent de renouveau souffle sur la sphère politique ivoirienne. Le 15 septembre, au cours d’une réunion au palais présidentiel, Alassane Ouattara confirmait son intention de refondre son parti politique, le RHDP. Une décision lourde de conséquences pour ses membres. Alassane Ouattara frappe du poing Depuis le début du mois...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...