Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : des dizaines d’enfants kidnappés libérés
nigeria dizaines denfants kidnappes liberes - TribuneOuest

136 enfants avaient été enlevés le 30 mai 2021 par des groupes armés djihadistes, lors d’un séminaire islamique dans l’ouest du Nigeria. Trois mois plus tard, le directeur de l’école a annoncé que des dizaines d’entre eux viennent de revenir.

Le cauchemars de certains parents d’enfants enlevés le 30 mai dernier est entrain de prendre fin.

Selon une déclaration d’Abubakar Alhassan, le proviseur de l’école privée musulmane Salihu Tanko (dans l’ouest du Nigeria), faite à l’AFP ce jeudi 26 août : « Les élèves ont tous été libérés. Nous sommes en train de les ramener chez eux ».

Et de préciser : « Je ne peux pas vous donner un nombre exact maintenant. Nous devrons les examiner une fois rentrés chez nous. Mais aucun des élèves n’est en captivité ».

 

Rançon insuffisante

 

Il y a trois mois, plus de 200 hommes armés s’étaient introduit dans cette école et avaient enlevés 136 élèves. Six des enfants de Tegina sont morts en captivité et quinze autres s’étaient enfuis en juin.

Début août, un émissaire était revenu sans être parvenu à échanger avec les ravisseurs les 30 millions de nairas (61 000 euros) récoltés par le gouvernement, contre la libération des jeunes détenus.

 

Cachés dans des forêts

 

Le Nigeria connaît une hausse sans précédent d’attaques terroristes dans le nord-ouest du pays. Les attaques, les pillages, les enlèvements mènent les villageois à la mort ou à l’exil en masse depuis plusieurs mois. Depuis le décembre 2020, plusieurs rapts d’enfants ont eu lieu dans des établissements scolaires dans le but d’obtenir des rançons. Plus de 1 000 écoliers ont ainsi disparu. La plupart a été relâchée à l’issue de nombreuses négociations mais beaucoup restent encore prisonniers dans des camps cachés dans des forêts.

D’après un représentant des familles victimes de ces enlèvements, des « bandits » (selon appellation locale) qui avaient kidnappé une centaine d’élèves d’un lycée baptiste dans l’État de Kaduna (Nord-Ouest) ont finalement libéré quinze de leurs prisonniers après l’obtention d’une rançon.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...