Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : des dizaines d’enfants kidnappés libérés
nigeria dizaines denfants kidnappes liberes - TribuneOuest

136 enfants avaient été enlevés le 30 mai 2021 par des groupes armés djihadistes, lors d’un séminaire islamique dans l’ouest du Nigeria. Trois mois plus tard, le directeur de l’école a annoncé que des dizaines d’entre eux viennent de revenir.

Le cauchemars de certains parents d’enfants enlevés le 30 mai dernier est entrain de prendre fin.

Selon une déclaration d’Abubakar Alhassan, le proviseur de l’école privée musulmane Salihu Tanko (dans l’ouest du Nigeria), faite à l’AFP ce jeudi 26 août : « Les élèves ont tous été libérés. Nous sommes en train de les ramener chez eux ».

Et de préciser : « Je ne peux pas vous donner un nombre exact maintenant. Nous devrons les examiner une fois rentrés chez nous. Mais aucun des élèves n’est en captivité ».

 

Rançon insuffisante

 

Il y a trois mois, plus de 200 hommes armés s’étaient introduit dans cette école et avaient enlevés 136 élèves. Six des enfants de Tegina sont morts en captivité et quinze autres s’étaient enfuis en juin.

Début août, un émissaire était revenu sans être parvenu à échanger avec les ravisseurs les 30 millions de nairas (61 000 euros) récoltés par le gouvernement, contre la libération des jeunes détenus.

 

Cachés dans des forêts

 

Le Nigeria connaît une hausse sans précédent d’attaques terroristes dans le nord-ouest du pays. Les attaques, les pillages, les enlèvements mènent les villageois à la mort ou à l’exil en masse depuis plusieurs mois. Depuis le décembre 2020, plusieurs rapts d’enfants ont eu lieu dans des établissements scolaires dans le but d’obtenir des rançons. Plus de 1 000 écoliers ont ainsi disparu. La plupart a été relâchée à l’issue de nombreuses négociations mais beaucoup restent encore prisonniers dans des camps cachés dans des forêts.

D’après un représentant des familles victimes de ces enlèvements, des « bandits » (selon appellation locale) qui avaient kidnappé une centaine d’élèves d’un lycée baptiste dans l’État de Kaduna (Nord-Ouest) ont finalement libéré quinze de leurs prisonniers après l’obtention d’une rançon.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lors d’une réunion extraordinaire du comité central du FPI,  élargie aux élus EDS, lundi 9 août 2021 à Abidjan, Laurent Gbagbo a proposé de « laisser l'enveloppe (le FPI) vide  à Affi N'guessan, pour créer un nouveau parti politique. « Nous sommes le Front Populaire Ivoirien. (...) Aujourd’hui, je suis revenu de...
Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) a affirmé qu’au moins 480 civils avaient été tués dans des attaques terroristes djihadistes au Burkina Faso entre mai et août, et qu’elles ont fait au moins 275 000 déplacés. Le Conseil norvégien pour les réfugiés, s’alarme dans un communiqué datant du lundi...
Un vent de renouveau souffle sur la sphère politique ivoirienne. Le 15 septembre, au cours d’une réunion au palais présidentiel, Alassane Ouattara confirmait son intention de refondre son parti politique, le RHDP. Une décision lourde de conséquences pour ses membres. Alassane Ouattara frappe du poing Depuis le début du mois...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...