Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée-Bissau et trafic de drogue : 5 millions de dollars pour l’arrestation d’un ex-putschiste

Les États-Unis sont à la recherche du général Antonio Indjai, qui avait fomenté un coup d’État en 2012 en Guinée-Bissau. Antonio Indjai est activement recherché pour le rôle qu’il jouerait dans un trafic de drogue en lien avec les guérilleros des FARC en Colombie. 

Les États-Unis passent à la manœuvre et annoncent une prime de 5 millions de dollars (4,3 millions d’euros) pour qui aidera à l’arrestation de l’ancien putschiste Antonio Indjai. Celui-ci est recherché par les États-Unis en raison de son rôle présumé dans un trafic de drogue lié aux guérilleros des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC).

« Indjai était considéré comme l’une des figures déstabilisatrices les plus puissantes de Guinée-Bissau, agissant librement dans toute l’Afrique de l’Ouest, utilisant des bénéfices illégaux [provenant de la vente de drogue] pour corrompre et déstabiliser d’autres gouvernements étrangers et affaiblir l’État de droit dans la région » a déclaré le département d’État américain. La récompense doit inciter à la récolte d’informations permettant son arrestation.

En 2012, le général Antonio Indjai, alors chef d’état-major avait fomenté un coup d’État. Et ce au moment même de la campagne électorale pour l’élection présidentielle. A la suite de ce coup d’État, une autorité de transition avait été mise en place. Puis José Mario Vaz avait été élu en mai 2014.

Dés 2013 des procureurs américains avainet soupçonné et inculpé le général Antonio Indjai. L’ex-putschiste est accusé d’avoir accepté de stocker pour les FARC des tonnes de cocaïne. La vente de cette cocaïne avait apparemment financé l’achat d’armes pour les guérilleros. L’argent généré par la vente avait également permis de servir des pots-de-vin à destination de hauts responsables en Guinée-Bissau.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...