Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée-Bissau et trafic de drogue : 5 millions de dollars pour l’arrestation d’un ex-putschiste

Les États-Unis sont à la recherche du général Antonio Indjai, qui avait fomenté un coup d’État en 2012 en Guinée-Bissau. Antonio Indjai est activement recherché pour le rôle qu’il jouerait dans un trafic de drogue en lien avec les guérilleros des FARC en Colombie. 

Les États-Unis passent à la manœuvre et annoncent une prime de 5 millions de dollars (4,3 millions d’euros) pour qui aidera à l’arrestation de l’ancien putschiste Antonio Indjai. Celui-ci est recherché par les États-Unis en raison de son rôle présumé dans un trafic de drogue lié aux guérilleros des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC).

« Indjai était considéré comme l’une des figures déstabilisatrices les plus puissantes de Guinée-Bissau, agissant librement dans toute l’Afrique de l’Ouest, utilisant des bénéfices illégaux [provenant de la vente de drogue] pour corrompre et déstabiliser d’autres gouvernements étrangers et affaiblir l’État de droit dans la région » a déclaré le département d’État américain. La récompense doit inciter à la récolte d’informations permettant son arrestation.

En 2012, le général Antonio Indjai, alors chef d’état-major avait fomenté un coup d’État. Et ce au moment même de la campagne électorale pour l’élection présidentielle. A la suite de ce coup d’État, une autorité de transition avait été mise en place. Puis José Mario Vaz avait été élu en mai 2014.

Dés 2013 des procureurs américains avainet soupçonné et inculpé le général Antonio Indjai. L’ex-putschiste est accusé d’avoir accepté de stocker pour les FARC des tonnes de cocaïne. La vente de cette cocaïne avait apparemment financé l’achat d’armes pour les guérilleros. L’argent généré par la vente avait également permis de servir des pots-de-vin à destination de hauts responsables en Guinée-Bissau.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lors d’une réunion extraordinaire du comité central du FPI,  élargie aux élus EDS, lundi 9 août 2021 à Abidjan, Laurent Gbagbo a proposé de « laisser l'enveloppe (le FPI) vide  à Affi N'guessan, pour créer un nouveau parti politique. « Nous sommes le Front Populaire Ivoirien. (...) Aujourd’hui, je suis revenu de...
Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) a affirmé qu’au moins 480 civils avaient été tués dans des attaques terroristes djihadistes au Burkina Faso entre mai et août, et qu’elles ont fait au moins 275 000 déplacés. Le Conseil norvégien pour les réfugiés, s’alarme dans un communiqué datant du lundi...
Un vent de renouveau souffle sur la sphère politique ivoirienne. Le 15 septembre, au cours d’une réunion au palais présidentiel, Alassane Ouattara confirmait son intention de refondre son parti politique, le RHDP. Une décision lourde de conséquences pour ses membres. Alassane Ouattara frappe du poing Depuis le début du mois...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...