Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : le groupe de téléphonie, Sonatel, se porte bien en Afrique de l’Ouest

Pour le 1er semestre 2021, marqué par les prémices de la relance économique mondiale, le groupe Sonatel a maintenu de solides performances opérationnelles et financières et conforte son leadership dans ses cinq pays de présence. Les investissements importants réalisés en 2020 et au cours du premier semestre 2021 ont permis de maintenir l’avancée et la qualité de la connectivité, et le groupe Sonatel a su garder un niveau de marge appréciable grâce à une bonne maitrise des coûts, à l’amélioration de la rentabilité de la data mobile et des services financiers mobiles.

L’évolution semestrielle des principaux indicateurs montre une évolution positive des résultats financiers par rapport à 2020 (chiffres d’affaires en croissance de +9,3%, marge opérationnelle (EBITDA) en croissance de 12%), malgré un marché toujours marqué par l’impact de la crise de la Covid19 sur l’activité économique ainsi que par la massification de la concurrence.

La croissance du groupe est tirée par tous les pays notamment le Mali, la Guinée mais aussi le Sénégal qui fait face à une forte offensive concurrentielle sur le Mobile Money, grâce au renforcement de la contribution de la Data, d’Orange Money, des projets de diversification (énergie, gestion déléguée de la Société Béninoise d’Infrastructures Numériques, etc.) et à la progression de la voix et des SVAs face au recul de l’international entrant.

Sur la première moitié de l’exercice 2021, le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’établit à 642 milliards de FCFA, en hausse de +9,3% par rapport à juin 2020. Cette croissance, tirée par tous les pays du groupe, est portée par la voix, la data mobile, Orange Money et le Broadband Fixe. Le renforcement de la contribution de la data et d’Orange Money a permis de compenser le recul de l’international entrant. Les activités cœur de métier Voix, Sms et des SVA connaissent une légère régression mais occupent encore une place prépondérante dans la génération de revenus.

La base de clients Fixe, Mobile et Internet du groupe Sonatel s’établit à 37,9 millions de clients à la fin de ce 1er semestre de 2021, en croissance de 14% par rapport à 2020 grâce à la bonne dynamique de recrutements dans toutes ses géographies.

Le chiffre d’affaires du Sénégal du premier semestre 2021 s’est établi à 249,8 milliards de FCFA (+4,2% par rapport à juin 2020), soit 39% du chiffre d’affaires global. Au Sénégal, Sonatel maintient une forte position commerciale avec un parc mobile qui s’approche des 11 millions de clients, en hausse de +10,7% par rapport au S1 2020 avec une part de marché volume de 54,4%. La marge opérationnelle s’est améliorée (+8.9%), malgré la baisse des revenus Orange money en lien avec l’intensification de la concurrence, grâce une bonne maîtrise des coûts et à la performance enregistrée sur le prépayé mobile, le broadband fixe et le wholesale avec le contrat de gestion déléguée de la SBIN au Bénin.

Le chiffre d’affaires à l’international du premier semestre 2021 est de 409,9 milliards correspondant à 61% du chiffre d’affaires global du groupe Sonatel. Ces résultats proviennent de solides positions de marché au Mali (58,4% de part de marché), en Guinée (59,2% de part de marché), en Guinée Bissau (51,8% de part de marché) et en Sierra Leone (51,6% de part de marche) avec une croissance significative du parc actif en lien avec les investissements réalisés pour l’amélioration continue de la qualité des réseaux mobiles et l’extension de couverture 3G/4G dans tous les pays

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lors d’une réunion extraordinaire du comité central du FPI,  élargie aux élus EDS, lundi 9 août 2021 à Abidjan, Laurent Gbagbo a proposé de « laisser l'enveloppe (le FPI) vide  à Affi N'guessan, pour créer un nouveau parti politique. « Nous sommes le Front Populaire Ivoirien. (...) Aujourd’hui, je suis revenu de...
Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) a affirmé qu’au moins 480 civils avaient été tués dans des attaques terroristes djihadistes au Burkina Faso entre mai et août, et qu’elles ont fait au moins 275 000 déplacés. Le Conseil norvégien pour les réfugiés, s’alarme dans un communiqué datant du lundi...
Un vent de renouveau souffle sur la sphère politique ivoirienne. Le 15 septembre, au cours d’une réunion au palais présidentiel, Alassane Ouattara confirmait son intention de refondre son parti politique, le RHDP. Une décision lourde de conséquences pour ses membres. Alassane Ouattara frappe du poing Depuis le début du mois...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...