Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : les hôpitaux saturés à cause du Covid-19
senegal hopitaux satures cause covid-19 - TribuneOuest

A Dakar, les hôpitaux sont « proches de la saturation » à cause de l’afflux de malades du Covid-19. Selon le directeur national des établissements publics de santé, c’est 99 % des lits qui sont actuellement occupés dans la capitale.

Au Sénagal, à Dakar, les hôpitaux ne peuvent plus répondre à la multiplication des cas de Covid-19. Les centres hospitaliers s’estiment ainsi « proches de la saturation », et les soignants sont « en burn-out » face à la situation.

 

« Débordés » et en « burn out »

 

« Nous sommes débordés, avec quasiment 99 % de taux d’occupation des lits à Dakar », a expliqué Ousmane Dia, le directeur national des établissements publics de santé à l’AFP. Selon lui, 602 lits sont actuellement occupés et « c’est difficile de suivre si on reçoit 600 à 700 malades par jour ».

Le système médical du pays est entièrement touché. En laboratoire, où les analystes sont « débordés à cause de la forte demande, tant des cas suspects que pour les voyageurs », il faut compter une semaine en moyenne pour obtenir les résultats des tests de dépistage.

 

Troisième vague meurtrière

 

Le Sénégal a recensé 57 881 contaminations pour 1 286 décès, ce qui est relativement peu par rapport à d’autres régions du monde. Mais la troisième vague due au variant Delta, qui sévit actuellement est terrible. Les contaminations sont ainsi passées de quelques dizaines par jour à la fin du mois de juin à entre 700 et 1 700 un mois plus tard.

 

Fermeture des frontières ?

 

A cause de cette explosion des contaminations dans le pays, le président Macky Sall a menacé de fermer une nouvelle fois les frontières et de restreindre les déplacements à l’intérieur du territoire. Ces mesures avaient été levées en mars dernier sous la pression des Sénégalais, après plusieurs émeutes.

Samedi dernier la campagne de vaccination a, par ailleurs, repris, après avoir été interrompue quelques jours. 151 000 doses du vaccin de Johnson & Johnson ont été livrées. Aujourd’hui, 640 000 personnes ont été vaccinées, sur une population de 17 millions d’habitants.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lors d’une réunion extraordinaire du comité central du FPI,  élargie aux élus EDS, lundi 9 août 2021 à Abidjan, Laurent Gbagbo a proposé de « laisser l'enveloppe (le FPI) vide  à Affi N'guessan, pour créer un nouveau parti politique. « Nous sommes le Front Populaire Ivoirien. (...) Aujourd’hui, je suis revenu de...
Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) a affirmé qu’au moins 480 civils avaient été tués dans des attaques terroristes djihadistes au Burkina Faso entre mai et août, et qu’elles ont fait au moins 275 000 déplacés. Le Conseil norvégien pour les réfugiés, s’alarme dans un communiqué datant du lundi...
Un vent de renouveau souffle sur la sphère politique ivoirienne. Le 15 septembre, au cours d’une réunion au palais présidentiel, Alassane Ouattara confirmait son intention de refondre son parti politique, le RHDP. Une décision lourde de conséquences pour ses membres. Alassane Ouattara frappe du poing Depuis le début du mois...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...