Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : les hôpitaux saturés à cause du Covid-19
senegal hopitaux satures cause covid-19 - TribuneOuest

A Dakar, les hôpitaux sont « proches de la saturation » à cause de l’afflux de malades du Covid-19. Selon le directeur national des établissements publics de santé, c’est 99 % des lits qui sont actuellement occupés dans la capitale.

Au Sénagal, à Dakar, les hôpitaux ne peuvent plus répondre à la multiplication des cas de Covid-19. Les centres hospitaliers s’estiment ainsi « proches de la saturation », et les soignants sont « en burn-out » face à la situation.

 

« Débordés » et en « burn out »

 

« Nous sommes débordés, avec quasiment 99 % de taux d’occupation des lits à Dakar », a expliqué Ousmane Dia, le directeur national des établissements publics de santé à l’AFP. Selon lui, 602 lits sont actuellement occupés et « c’est difficile de suivre si on reçoit 600 à 700 malades par jour ».

Le système médical du pays est entièrement touché. En laboratoire, où les analystes sont « débordés à cause de la forte demande, tant des cas suspects que pour les voyageurs », il faut compter une semaine en moyenne pour obtenir les résultats des tests de dépistage.

 

Troisième vague meurtrière

 

Le Sénégal a recensé 57 881 contaminations pour 1 286 décès, ce qui est relativement peu par rapport à d’autres régions du monde. Mais la troisième vague due au variant Delta, qui sévit actuellement est terrible. Les contaminations sont ainsi passées de quelques dizaines par jour à la fin du mois de juin à entre 700 et 1 700 un mois plus tard.

 

Fermeture des frontières ?

 

A cause de cette explosion des contaminations dans le pays, le président Macky Sall a menacé de fermer une nouvelle fois les frontières et de restreindre les déplacements à l’intérieur du territoire. Ces mesures avaient été levées en mars dernier sous la pression des Sénégalais, après plusieurs émeutes.

Samedi dernier la campagne de vaccination a, par ailleurs, repris, après avoir été interrompue quelques jours. 151 000 doses du vaccin de Johnson & Johnson ont été livrées. Aujourd’hui, 640 000 personnes ont été vaccinées, sur une population de 17 millions d’habitants.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une fusion des groupes indépendantistes qui composent la Coordination des mouvements de l'Azawad pourrait se créé début février. Le djihadiste Iyad Ag-Ghaly a en effet secrètement rencontré certaines personnalités d'autres groupes armées dans le nord du Mali. Des rencontres confidentielles ont eu lieu dans la région de Kidal entre Iyad...
Apollinaire Joachim Kyelem de Tambela, le premier ministre du Burkina Faso, a été reçu ce mercredi 1er février 2023 à Bamako, au Mali. Une manière pour ces deux pays de renforcer leur entente. Mercredi, le premier ministre burkinabè a été reçu à Bamako par le Président de la Transition malienne,...
Les Nations unies sont inquiètes du trafic de faux médicaments dans plusieurs pays du Sahel. En effet, entre 19% et 50% des molécules qui circulent en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad, sont de moins bonnes qualité que la norme, voire falsifiées. Selon un rapport...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32