Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara va rencontrer Laurent Gbagbo
cote divoire alassane ouattara va rencontrer laurent gbagbo - TribuneOuest

Le chef d’État ivoirien, Alassane Ouattara, va rencontrer son ancien rival, Laurent Gbagbo. La rencontre aura lieu le mardi 27 juillet 2021.

« Le président Alassane Ouattara recevra Laurent Gbagbo le 27 juillet, au palais de la présidence », a déclaré Amadou Coulibaly, le porte-parole du gouvernement ivoirien, lors d’une conférence de presse.

Dix ans après…

Un échange téléphonique au début de ce mois de juillet 2021. C’est le seul rapport qu’ont eu Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo depuis leur dernière entrevue lors de la présidentielle de 2010, il y a dix ans, alors qu’ils étaient adversaires. La victoire électorale d’Alassane Ouattara avait conduit à une crise violente et meurtrière dans le pays, provoquée par le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite.

Plus de 3 000 personnes avaient perdu la vie entre 2010 et 2011 durant cette véritable guerre civile. Laurent Gbagbo avait fini par être arrêté puis poursuivi par le CPI (Cour pénale Internationale) de La Haye pour crimes contre l’humanité pendant cette période.

Ce n’est que le 17 juin dernier que l’ancien chef d’état, finalement acquitté par la CPI, a pu revenir en Côte d’Ivoire, après dix années d’absence. Le 10 juillet 2021, il a rencontré son ex-rival, l’actuel chef de l’opposition Henri Konan-Bédié, en affichant largement leur entente. Les deux hommes avaient évoqué leur « projet de réconciliation », et « l’urgente nécessité d’œuvrer pour le retour d’une paix définitive et durable en Côte d’ivoire ».

Vers un apaisement ?

Cette rencontre a marqué le point de départ d’une montée en tension entre l’actuelle présidence et l’ancien président déchu. Laurent Gbagbo a ainsi demandé à Alassane Ouattara de « respecter les textes » pour son troisième mandat jugé inconstitutionnel.

La réponse n’a pas tardé. Adama Bictogo, numéro deux d’Alassane Ouattara et membre du RHDP (Rassemblement des houphoüetistes pour la démocratie et la paix), a rappelé à l’ordre Laurent Gbagbo, qui n’avait, selon lui, « pas de leçons de démocratie » à donner.

Ce mardi 21 juillet 2021, lors de Tabaski (l’Aïd el-Adha en Afrique de l’Ouest), Alassane Ouattara a adouci son discours, en affichant une volonté d’écoute et une politique de la main tendue : « Que les étapes qui ont été entreprises pour la cohésion sociale, pour la réconciliation puissent continuer de se renforcer. Que la Côte d’Ivoire continue de vivre en paix ! », a déclaré l’actuel président ivoirien.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...