Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo accueilli triomphalement dans son village natal
cote divoire laurent gbagbo accueilli triomphalement village natal - TribuneOuest

Ce 27 juin 2021, Laurent Gbagbo est retourné à Mama, son village natal dans le centre ouest de la Côte d’Ivoire. Dix jours après son retour à Abidjan, suite à son acquittement par la justice internationale, il a été accueilli par un triomphe après dix années d’absence sur le territoire.

Ce sont quelques milliers de personnes qui s’étaient réunies à Mama pour accueillir l’ancien président, Laurent Gbagbo. A la nuit tombée, après une longue attente des villageois de Mama et des villages voisins, c’est finalement sous des cris de joie et des signes de doigts en V pour Victoire, qu’il est arrivé comme un héros libéré. Véritable bain de foule pour celui dont la popularité est restée intacte.

Pourtant depuis quelques jours, le sujet controversé au centre de toutes les discussions était l’annonce de demande de divorce qu’il venait de formuler à Simone Ehivet, sa femme depuis 1989, avec qui ils formaient un véritable duo au pouvoir jusqu’à leur arrestation en 2011.

Dix années d’absence

Il était, depuis le 17 juin dernier, revenu à Abidjan suite à son acquittement définitif par la justice internationale, après dix longues années incarcéré à la prison de la Cour pénale internationale (CPI).

Au pouvoir depuis 2000 il avait arrêté en avril 2011, accusé de crimes contre l’Humanité pour les violences commises lors des présidentielles de fin 2010.

3 000 morts avaient été recensés lors de sa défaite contre Alassane Ouattara. Défaite qu’il avait refusé de reconnaître.

Un retour conquérant

Alassane Ouattara, réélu en octobre 2020 pour un troisième mandat controversé, à acquiescé le retour de Laurent Gbagbo après la décision de la justice d’acquitter l’ancien président. Ce dernier est passé par différents villages de la Côte d’Ivoire avant de terminer son bain de foule à Mama. D’abords Yamoussoukro, la capitale, puis Blouzon où il a enfin pu se recueillir sur la tombe de sa mère, Marguerite Gadô, décédée en 2014 sans qu’il n’ait pu être à ses côtés.

Partout où il est passé, ses partisans venus l’acclamer, ralentissait son cortège heureux de participer à l’évènement.

Depuis son retour à Abidjan ses partisans se disputaient avec les forces de l’ordre pour l’accueillir à l’aéroport mais ont dû céder et le recevoir à Mama. Malgré la présence discrète des forces de l’ordre tout s’est bien déroulé pour l’ancien chef d’État et son entourage.

Après avoir remercié les gens « d’être venus si nombreux », il a déclaré : « Dix ans, c’est beaucoup. Demain, je vais vous donner des nouvelles ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...