Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mauritanie :  Mohamed Ould Abdel Aziz inculpé et écroué

 

L’ex-président de la Mauritanie est écroué après avoir été inculpé en mars pour des faits de corruption.

Mohamed Ould Abdel Aziz l’ancien chef d’Etat mauritanien a été écroué, mardi 22 juin. Le sur juge chargé de l’enquête pour corruption présumée a prononcé son inculpation et arrestation dans la soirée, en même temps qu’une dizaine d’autres personnes.

Le porte-parole du parti de l’ex-présient, l’ancien ministre Djibril Ould Bilal, a confirmé l’information et a déclaré que l’ancien président avait été placé sous mandat de dépôt, et ce sans en préciser la cause.

Il apparaît que cette mise en détention fait suite au refus de Mohamed Ould Abdel Aziz de se présenter à la police, comme lui imposent les conditions de son placement en résidence surveillée.

Ould Abdel Aziz considère qu’il est victime d’un « règlement de comptes ». Alors que son successeur évoque bien plutôt l’indépendance de la justice.

Ould Abdel Aziz a passé plus de dix ans à la tête de la Mauritanie. Son successeur, Mohamed Ould Ghazouani est son ancien chef de cabinet et ministre. C’est M. Ould Abdel Aziz lui-même qui avait organisé l’accession à la présidence de son chef de cabinet. Les faits qui lui sont reprochés sont des faits présumés de corruption, blanchiment d’argent, enrichissement illicite ou encore dilapidation de biens publics. Il aurait commis ces faits pendant la dizaine d’années de sa présence au pouvoir. Ironie de l’histoire, l’ex-président serait trahi par son dauphin, si l’on en croit les déclarations de M. M. Ould Abdel Aziz.

L’ancien président dénonce sa mise à mort politique.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32