Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso  et Covid-19 : le pays lance sa première phase de vaccination

115 000 doses de vaccins contre le Covid-19 AstraZeneca sont arrivées au Burkina Faso.

Le Burkina Faso va commencer sa première campagne de vaccination le 2 juin avec le produit d’AstraZeneca. Les 115 000 doses de vaccins AstraZeneca contre le Covid-19 sont financées par le dispositif Covax. Les vaccins sont arrivés dimanche et le pays va sans tarder lancer la vaccination des populations.

« C’est avec satisfaction que nous accueillons les premières doses de vaccin contre le Covid-19 au Burkina Faso. Grâce au progrès scientifique, nous disposons aujourd’hui d’un autre arsenal qui vient compléter le dispositif de lutte », a déclaré Charlemagne Ouédraogo, le ministre burkinabé de la santé. « Il y a plusieurs types de vaccins, mais les premiers que nous recevons ce soir venant du mécanisme Covax, sont le vaccin Astra Zeneca. Ce vaccin est déjà déployé dans plusieurs pays et c’est le tour du Burkina de le recevoir pour que notre dispositif soit complété » a détaillé le ministre de la santé

Les premiers vaccins seront distribués sur l’ensemble du territoire et les vaccinations doivent commencer le mercredi 2 juin. Sont identifiées les personnes prioritaires et éligibles à la vaccination. « Les cibles concernées par cette première phase sont le personnel de santé, les personnes vivant avec des comorbidités [hypertension, diabète, insuffisance rénale…] et les candidats au pèlerinage de la Mecque ».

Le pays, fait mention de 13 430 cas de coronavirus pour 166 décès. Le Burkina Faso est parmi les derniers pays d’Afrique de l’Ouest à lancer sa campagne de vaccination.

Le pays s’est appuyé sur le dispositif Covax, mis en place accompagner les pays à faible revenu. Ainsi les pays les plus fragiles bénéficient d’un approvisionnement important en vaccins contre le Covid-19.

Covax va permettre la montée en puissance de la campagne de vaccination au Burkina Faso : un premier temps 3 % de la population est concernée, puis 20 %, soit 4 341 233 personnes sur une population estimée à plus de 20 millions. La troisième phase a pour objectif de vacciner les 50 % restant de la population.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le soir du dimanche 20 novembre 2022, un prêtre allemand est porté disparu à Bamako. Il vit au Mali depuis environ 30 ans et enseigne depuis des années à l’Institut de formation islamo-chrétienne de Bamako. « La voiture de Hans-Joachim Lohre a été retrouvée dans un quartier de Bamako non...
Nos consœurs journalistes au Monde Afrique ,Laureline Savoye et Morgane Le Cam, ont enquêté pendant cinq ans, avec la coopération de Kaourou Magassa, journaliste pour TV5 Monde, sur l’association Rayon de soleil de l’enfant étranger (RDSEE), l’un des plus grands organismes français d’adoption agréés et qui serait à l’origine de...
Le premier ministre du Burkina Faso, a critiqué les « partenaires » internationaux de son pays qui n’ont selon lui, « pas toujours été loyaux » dans la lutte antidjihadiste. « Nous pensons, peut être à tort, que certains partenaires n’ont pas toujours été loyaux », a déclaré Apollinaire Kyélem de Tambela, premier ministre burkinabè devant...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...