Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Dakar formera les cadres du domaine maritime et portuaire guinéens
Pêche Sénégal Mauritanie Litige

La Guinée et le Sénégal vont coopérer à court terme en matière de formation maritime et portuaire.

L’Agence Ecofin annonce que “la Société navale guinéenne (SNG) et le Centre Trainmar de Dakar, une école supérieure sénégalaise spécialisée dans la logistique et les métiers portuaires, ont signé une convention de partenariat visant à former des cadres guinéens dans l’école sénégalaise. La formation a été lancée le lundi 12 avril. Le directeur général du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec), Mamadou Ndione qui a présidé la cérémonie, a fait savoir qu’en formant les cadres guinéens, le but était de faire bénéficier à ce pays des opportunités d’échanges commerciaux sur le continent. Et de mieux faire face à la concurrence dans le cadre de la zone de libre-échange continentale”.

Repos halieutiques ponctuels en Guinée

Pour rappel, le ministre des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime guinéen, Fréderic Loua, interdit entre le 1er juillet et le 31 août 2019, toutes les activités de  pêche industrielle et de pêche artisanale avancée chalutière, de la zone maritime sous juridiction de la République de Guinée.

Celle-ci s’étend en effet jusqu’à la limite de 60 milles marins, calculée à partir de la ligne de base. Il s’agissait d’un repos biologique prévu par les dispositions du Plan d’Aménagement et de Gestion des Pêcheries pour l’année 2019. L’objectif était de permettre aux principales espèces de se reconstituer pendant cette période.

A lire aussi : Conflit maritime : focus sur l’accord de pêche en cours entre le Sénégal et la Mauritanie

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lors d’une réunion extraordinaire du comité central du FPI,  élargie aux élus EDS, lundi 9 août 2021 à Abidjan, Laurent Gbagbo a proposé de « laisser l'enveloppe (le FPI) vide  à Affi N'guessan, pour créer un nouveau parti politique. « Nous sommes le Front Populaire Ivoirien. (...) Aujourd’hui, je suis revenu de...
Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) a affirmé qu’au moins 480 civils avaient été tués dans des attaques terroristes djihadistes au Burkina Faso entre mai et août, et qu’elles ont fait au moins 275 000 déplacés. Le Conseil norvégien pour les réfugiés, s’alarme dans un communiqué datant du lundi...
Un vent de renouveau souffle sur la sphère politique ivoirienne. Le 15 septembre, au cours d’une réunion au palais présidentiel, Alassane Ouattara confirmait son intention de refondre son parti politique, le RHDP. Une décision lourde de conséquences pour ses membres. Alassane Ouattara frappe du poing Depuis le début du mois...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...