Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Réchauffement climatique : focus sur une horloge pas comme les autres
horloge

La science-fiction n’aura bientôt plus rien de fictionnel… L’épée de Damoclès symbolisée par le réchauffement climatique devient de plus en plus menaçante pour la Planète bleue.

Comme le souligne le site Futura Sciences“le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) confirme depuis 2018 qu’avec une hausse des températures de 1,5 à 2 °C, le monde ne sera, (à terme), plus le même. Que nous aurons à faire face à des risques accrus pour les espèces – y compris la nôtre – et les économies. Que la stabilité et la résilience de notre planète seront remises en cause.

C’est sur cette base que le Mercator Research Institute on Global Commons and Climate Change (MCC) a imaginé une horloge carbone. Une horloge qui décompte le temps qu’il nous reste avant d’avoir émis suffisamment de carbone pour atteindre ce point de non-retour. (Dans les faits), si nous voulons nous maintenir en dessous de la barre des +1,5 °C, nous ne pourrons pas émettre (depuis fin 2017) plus de 420 gigatonnes de CO2. Ce qui nous amène, au niveau d’émission de gaz à effet de serre actuel, à dans un peu plus de neuf ans – soit à fin 2027. Pour franchir la barre des +2 °C, il faudra environ 26 ans – ainsi cela arrivera d’ici fin 2045 environ. »

Plusieurs pays inhabitables dès 2070

Parallèlement une étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès 2070. En cause, l’augmentation progressive des températures liée au réchauffement climatique.

Alors que le thermomètre s’agite davantage année après année sur la surface terrestre, le MIT dépeint, dans 50 ans, un état des lieux digne d’un film de science-fiction. Et pour cause, l’institut dresse une liste de pays (nord de la Chine, Bangladesh, Pakistan, une partie de l’Inde, Oman, Qatar, Bahreïn, Emirats arabe unis ou encore Arabie saoudite), ainsi que certaines régions (principalement en Asie du Sud-Est) qui deviendront purement et simplement inhabitables pour l’espèce humaine.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...