Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : un plan de délestage pour faire face aux coupures d’électricité

La Côte d’Ivoire est confrontée à la multiplication de coupures de courant depuis plus d’un mois.  La Compagnie ivoirienne d’électricité (CEI) a pris la décision de mettre en place un programme de délestage.

Après les grandes entreprises ce sont maintenant les particuliers qui vont devoir composer avec les délestages décidés par la Compagnie ivoirienne d’électricité (CEI).  Il s’agit de combler un déficit de 100 à 200 Mégawats par jour. En effet à partir du 11 mai, les foyers devront organiser leur vie autour d’un accès maîtrisé et rationné à l’électricité.

180 grandes entreprises ont d’ores et déjà été placé sous ce régime stricte. Elles auront accès à 48 heures d’alimentation électrique, entre le lundi et le samedi. Il est envisagé de maintenir ce régime pendant deux mois.

Concernant le marché des particuliers ; il est prévu que des coupures de six heures interviendraient chaque jour, selon des plages horaires Ainsi entre 6h00-12h00 ou 12h00-18h00 ; les Ivoiriens ne pourront avoir accès à l’électricité. Les créneaux seont alternés d’une semaine à l’autre, en fonction des quartiers. Toutefois « tout est mis en œuvre pour éviter les interruptions entre 18h00 et 6h00 du matin », explique Mathias Kouassi, Directeur général adjoint de la CIE. Ainsi le dimanche, jour de moindre demande, n’est pas concerné par ces délestages, pour l’instant.

Les causes de ce manque d’électricité sont connues. Les travaux ont été retardés dans plusieurs centrales thermiques du pays, et ce en raison de la pandémie de Covid19. Une autre cause possible est évoquée : une saison sèche qui s’éternise.  La pluviométrie n’est pas satisfaisante. Les pluies se font attendre, les lacs des barrages hydro-électriques s’assèchent et les chaleurs intenses augmentent la consommation d’électricité. Ces facteurs cumulés mettent le pays dans une situation délicate et oblige les autorités à prendre des mesures inconfortables pour tout le pays.

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...