Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Cap-Vert a atteint la barre des 1700 professionnels de santé vaccinés
Covid-19

Les autorités du Cap-Vert ont annoncé que le cap des 1700 professionnels de santé vaccinés a été fraîchement franchi.

Une avancée intéressante dans un dossier plus qu’épineux qu’a tenu à saluer à sa juste valeur le directeur national de la Santé, Jorge Noel Barreto : « Le déroulement est très bon. Nous avons eu des situations où les gens étaient encore indécis, ce qui est parfaitement normal. Nous disons que la vaccination n’est pas obligatoire, mais elle est recommandée. Comme nous le savons déjà, il y avait un avis favorable, disant que le vaccin est sûr et efficace. (Pour autant) chaque produit, chaque vaccin, peut avoir la probabilité d’avoir un effet indésirable sur les personnes, a néanmoins nuancé l’intéressé.

70% de la population vaccinée d’ici la fin de l’année ?

Selon les informations relayées par le site China.org, Praia « envisage de vacciner plus de 70% de la population capverdienne contre le Covid-19 avant la fin de l’année. A ce jour, l’archipel a enregistré 16517 cas positifs au coronavirus, dont 15804 guérisons et 160 décès.

A lire aussi : Tourisme et optimisme au Cap-Vert : relance attendue durant l’hiver 2021/2022

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 49 soldats ivoiriens détenus à Bamako ont été inculpés pour « tentative d’atteinte à la sûreté de l’État ». On espérait la libération des 49 Ivoiriens soupçonnés d’être des mercenaires. La Côte d’Ivoire était optimiste pensant avoir « privilégié le dialogue » pour espérer obtenir un « dénouement heureux ». Cependant le 14 août, « les 49 militaires ivoiriens [avaient] été inculpés...
Lundi, le dernier détachement militaire a quitté le camp de Gao Le 15 août. Lundi 15 août, « le dernier détachement de la force “Barkhane” présent sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger » a annoncé l’état-major des armées. Présents depuis 2013, les soldats français avaient été...
Le président Julius Mada Bio accuse l’opposition d’avoir voulu renverser le gouvernement après que quatre membres des forces de sécurité et des civils aient été tués lors de récentes manifestations. Julius Madda Bio, le chef d’État sierra-léonais a affirmé vendredi 12 août 2022, que « les émeutes meurtrières survenues mercredis visaient...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...