Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Golfe de Guinée : le Danemark envoie une frégate pour sécuriser la zone maritime

Le gouvernement danois va envoyer un navire de guerre dans le Golfe de Guinée afin de lutter contre l’insécurité maritime.

Le gouvernement danois a annoncé qu’il va déployer d’ici novembre 2021 une frégate pour combattre l’insécurité maritime. Le navire de guerre sera équipé d’un hélicoptère pour patrouiller les eaux internationales du Golfe de Guinée. Prévue pour une présence de 5 mois, la frégate pourrait prolonger ses opérations plus longtemps si besoin.

Le ministre danois de la Défense, Trine Bramsen a déclaré : « Si nous voulons prendre au sérieux la gestion de la sécurité dans le golfe de Guinée, une présence militaire internationale est nécessaire ».

Le ministre souhaite ainsi initier un mouvement afin que d’autres pays viennent sécuriser le secteur du Golfe de Guinée. En effet cette zone est l’une des plus touchées au monde par l’insécurité maritime.

Le Golfe de Guinée rassemble les cotes de 13 pays à savoir le Libéria, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin, le Nigeria, le Cameroun, la Guinée équatoriale, le Gabon, Sao Tomé-et-Principe, la République du Congo, la République démocratique du Congo et l’Angola. En 2020, 95% des enlèvements de membres d’équipage constatés dans le monde entier, ont eu lieu dans le Golfe de Guinée.

C’est en début d’année 2021, que le géant du transport maritime Maersk, et plusieurs autres opérateurs internationaux ont lancé un signal d’alerte sur la situation.

Les pays africains sont attentifs et la Charte de Lomé attend encore de rassembler des signatures pour être portée devant les Nations Unies. Cependant le 19 mars prochain la 10ème édition de l’Obangame Express (OE21), le plus grand exercice maritime multinational en Afrique de l’Ouest, débutera au Ghana. Cette édition doit réunir 32 pays et le programme devrait améliorer la coopération entre pays, but de sécuriser le Golfe de Guinée.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une fusion des groupes indépendantistes qui composent la Coordination des mouvements de l'Azawad pourrait se créé début février. Le djihadiste Iyad Ag-Ghaly a en effet secrètement rencontré certaines personnalités d'autres groupes armées dans le nord du Mali. Des rencontres confidentielles ont eu lieu dans la région de Kidal entre Iyad...
Apollinaire Joachim Kyelem de Tambela, le premier ministre du Burkina Faso, a été reçu ce mercredi 1er février 2023 à Bamako, au Mali. Une manière pour ces deux pays de renforcer leur entente. Mercredi, le premier ministre burkinabè a été reçu à Bamako par le Président de la Transition malienne,...
Les Nations unies sont inquiètes du trafic de faux médicaments dans plusieurs pays du Sahel. En effet, entre 19% et 50% des molécules qui circulent en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad, sont de moins bonnes qualité que la norme, voire falsifiées. Selon un rapport...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32