Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : décès du Premier ministre Hamed Bakayoko

Le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko est décédé le mercredi 10 mars en Allemagne des suites d’un cancer. Il avait 56 ans.

 L’émotion est vive en Côte d’Ivoire, après l’annonce du décès de Hamed Bakayoko le 10 mars en Allemagne. Il avait été transféré en Allemagne le 6 mars, après avoir été évacué le 18 février en France au départ d’Abidjan.

Le président Alassane Ouattara a rendu hommage au Chef du gouvernement ivoirien et a montré sa vive émotion : « Le Premier Ministre Hamed Bakayoko a servi la Côte d’Ivoire avec dévouement et abnégation. C’était un grand homme d’Etat, un modèle pour notre jeunesse, une personnalité d’une grande générosité et d’une loyauté exemplaire ». Hamed Bakayoko était un proche de Alassane Ouattara qui avait pour habitude de l’appeler « mon fils ». Le Premier ministre par intérim nommé en mars Patrick Achi salue la mémoire d’«un grand serviteur de la Côte d’Ivoire ».

Né le 8 mars 1965 à Abidjan dans le quartier d’Adjamé, Hamed Bakayoko était issu des quartiers populaires et ne l’avait jamais oublié. Il était maire de d’Abodo et était resté proches de ses racines. Avant d’entrer en politique Hamed Bakayoko fut journaliste. Il créa son premier journal à l’âge de 25 ans. Par la suite il devint PDG de Radio Nostalgie au début des années 90.

Passionné par la culture, les artistes ; il oeuvra toute sa vie pour le développement de la culture en Côte d’Ivoire. Hamed Bakayoko fut ministre à de nombreuses reprises depuis 2011. Tout d’abord ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, il devient ministre de la Défense en juillet 2017. Depuis juillet 2020, Il cumulait les fonctions de ministre et de Premier ministre, suite au décès de décès d’Amadou Gon Coulibaly.

Source : La Tribune Afrique

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...