Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : Mohamed Bazoum remporte l’élection présidentielle

Le dauphin de Mahamadou Issoufou, Mohamed Bazoum est élu président du Niger avec 55,75% des voix. Le candidat du PNDS s’est imposé face à Mahamane Ousmane (44,25%).

Le mardi 23 février 2021, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé les résultats de l’élection présidentielle « Les voix obtenues valides se répartissent comme suit, entre les 2 candidats en compétition pour ce second tour. Monsieur Mohamed Bazoum 2.501.459 voix soit 55,75%. Monsieur Mahamane Ousmane, 1.985.736 soit 44,25% » a énoncé Issaka Souna, le président de la Céni. On observe un taux de participation élevé lors du second tour le dimanche 21 février 2021 . celui-ci se monte à 62,91%, selon la CENI.

« Je connais parfaitement mon pays. J’ai une grande connaissance de l’Etat. Je me sens en état d’assumer cette fonction que le peuple a décidé de me confier. Je l’assumerai avec patriotisme, loyauté et probité. Je serai un président de tous les Nigériens, sans distinction aucune » a déclaré Mohamed Bazoum à l’annonce des résulats, et devant ses partisans.

Seini Oumarou, le leader du MNSD, présent aux côtés de Mohamed Bazoum lors de sa première déclaration, devrait être investi du poste de président de l’Assemblée nationale.

Mohamed Bazoum a félicité son adversaire, Mahamane Ousmane pour « le score remarquable qu’il a réalisé » (16,99% des suffrages le 27 décembre 2020) et dans un dicsours d’apaisement a souhaité la « sagesse » pour instaurer les conditions d’un « nouveau climat entre le pouvoir et l’opposition -et- mettre fin aux tensions inutiles -pour se- donner la main sur l’essentiel, en ces temps de grands défis terroristes ».

Mohamed Bazoum a, dans la foulée de sa première déclaration publique en tant que président, communiqué avec les journalistes. Leur précisant qu’il n’était pas étonné de la réaction de l’opposition, M. Bazoum a exhorté Mahamane Ousmane, à œuvrer dans une même direction pour créer « les conditions d’une grande détente -et pour- faire face aux grands défis auxquels -le- pays est confronté ».

Pour gouverner et mener les réformes, le nouveau président du Niger pourra s’appuyer sur une large majorité parlementaire de 129 députés.

Dans son allocution Mohamed Bazoum n’a pas manqué de rendre hommage au président sortant, Mahamadou Issoufou : « Il vient de nous permettre de réaliser quelque chose d’inédit. Le Niger le lui devra pour l’éternité. Il est définitivement rentré dans l’histoire et je suis très fier des hommages que lui rend le monde entier. »

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les « bandits » continuent de sévir dans le nord-ouest et le centre du Nigéria.  Vol de bétail, pillages et kidnappings font rage dans la région.  Une fois encore, le nord-ouest du Nigéria doit faire face à des exactions de « bandits ». Le 17 octobre, des groupes armés ont attaqué un marché dans...
José Maria Neves, candidat de gauche, a remporté la présidentielle dès le premier tour avec 51,5 % des voix. Dimanche 17 octobre 2021, le Parti (de gauche) africain pour l’indépendance du Cap-Vert (PAICV) l’a emporté dès le premier tour de présidentielle. Un véritable exemple démocratique pour l’Afrique de l’Ouest. Des résultats...
Laurent Gbagbo, le chef de l’opposition ivoirienne a officiellement lancé son mouvement politique, le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI). Le logo est prêt : deux mains entrelacées sur fond de carte d’Afrique. Dimanche 17 octobre 2021, l’ancien chef de l’État ivoirien, Laurent Gbagbo, a officiellement lancé son nouveau mouvement politique :...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...