Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara confiant avant le scrutin des législatives

Le président Alassane Ouattara a déclaré le 16 février qu’il est confiant dans une « victoire éclatante » de son parti aux élections législatives qui se dérouleront le 6 mars.

Alassane Ouattara espère renforcer sa majorité à l’occasion des prochaines élections législatives, qui se tiendront le 6 mars. Déjà majoritaire au sein de l’Assemblée, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) ambitionne de gagner plus de postes encore.

A l’occasion de la cérémonie d’investiture à Abidjan des candidats du RHDP, le président en exercice a exhorté ses troupes : « Nous devons relever le défi et nous donner une large majorité à l’Assemblée nationale où nous sommes déjà majoritaires », a déclaré M. Ouattara. « Nous devons renforcer notre majorité pour que la Côte d’Ivoire continue dans la paix », a précisé encore celui-ci. Alassane espère « une victoire éclatante ».

Afin de mobiliser les candidats du RHDP, il leur a demandé de « continuer de parler de ce que nous avons fait et continuer d’améliorer le sort de nos concitoyens ». Et ce en s’appuyant sur le bilan de son gouvernement et en citant la hausse des revenus, l’augmentation du nombre de salles de classe, l’amélioration du système de santé et l’électrification du pays.

Alassane Ouattara a également prévenu les candidats de son parti, leur intimant l’ordre de « ne pas donner suite aux provocations ». « Les paroles de division et de haine n’ont pas de place dans notre campagne » a précisé le chef de l’Etat.

A l’occasion de cette nouvelle campagne électorale, l’opposition se mobilise de son côté. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de l’ancien président Henri Konan Bédié et une coalition emmenée par la branche du Front populaire ivoirien (FPI) fidèle à l’ancien président Laurent Gbagbo, ont passé des accords et formé une alliance.

Source : Le Monde Afrique.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans l’affaire des « biens mal acquis » de la famille Bongo, le directeur juridique de la BNP Paribas a déclaré, face aux magistrats, qu’il jugeait limité l’implication de la première banque française dans le blanchiment d’argent qui a permis à la famille Bongo d’acheter notamment une villa à Nice...
Le chef de l’État s’est exprimé et s’engage fermement dans la lutte contre la corruption politique et le narcotrafic.  Umaro Sissoco Embalo est président de la Guinée-Bissau depuis une an et demi et entend bien gouverner selon des préceptes qui lui sont propres : « Je n’ai aucun modèle, je n’admire personne »...
L’extradition de François Compaoré, le frère cadet de l’ancien président burkinabé, vers le Burkina Faso, a été validée par le Conseil d’État français. Il est poursuivi pour « incitation à assassinat » de Norbert Zondo, un journaliste d’investigation, tué en 1998. Ce vendredi 30 juillet 2021, le Conseil d’État a...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...