Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Afrique et covid : l’UA obtient 400 millions de vaccins supplémentaires 

Les 400 millions de doses supplémentaires portent à 670 millions le nombre de vaccins disponibles dans les deux ans à venir.

Selon les estimations, le continent africain aura besoin d’1,5 milliard de doses pour immuniser 60 % de son 1,3 milliard d’habitants. Le Centre de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC) a déclaré le 28 janvier que l’Union africaine (UA) a obtenu 400 millions de doses supplémentaires de vaccins contre le Covid-19 pour les pays du continent africain. L’UA avait annoncé le 13 janvier avoir obtenu un premier lot de 270 millions de vaccins, dont 50 millions doivent être livrés entre avril et juin 2021.  D’après John Nkengasong, le directeur du CD ; tous les vaccins seront disponibles « entre cette année et l’année prochaine ».

Les doses supplémentaires « ont été garanties auprès de l’Institut Serum », un laboratoire indien. Le Serum Institute of India (SII), ou Institut Serum, produit des millions de doses du vaccin contre le Covid-19, Covishield, développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford pour l’Inde et une grande partie des pays en développement.

Il est à noter que l’initiative de l’Union africaine, nommée Avatt (African Vaccine Acquisition Task Team) est distincte du dispositif Covax, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de partenaires privés, pour un accès équitable aux vaccins.

La campagne de vaccination a d’ores et déjà commencé en Afrique. Quatre pays ont déjà commencé à vacciner les populations : le Maroc, l’Egypte, les Seychelles et la Guinée. Maurice a également annoncé le début la campagne de vaccination mardi.

Et même si l’Afrique a été relativement épargnée jusqu’ici par la première vague ( le continent enregistre 3,4 millions de cas pour 87 000 décès, selon Africa CDC ) de la pandémie on observe que la deuxième vague apparaît plus sévère et agressive.

Cependant il faut rappeler que selon les estimations, le continent aura besoin d’1,5 milliard de vaccins pour immuniser 60 % du 1,3 milliard d’habitants, pour un coût qui oscille entre 5,8 et 8,2 milliards d’euros.

Lors du sommet économique mondial de Davos, le président sud-africain Cyril Ramaphosa, a interpellé les pays riches qui « accaparent » les vaccins anti-Covid et mis en garde contre tout « nationalisme » dans les stratégies d’acquisition des précieuses doses.

Source : Le Monde Afrique

 

 

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...