Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sahel : le HCR annonce plus de deux millions de personnes déplacées 2020

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.

 Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région.

La présence de groupes djihadistes, de bandes criminelles et d’affrontements communautaires dans la région du Sahel, ainsi ont causé des déplacements en masse de population qui n’avaient d’autre choix que de quitter leur pays. Ainsi, le Burkina Faso, le Tchad, le Mali et le Niger ont vu l’exode de plus de deux millions de personnes ; selon les informations du Haut- Commissariat pour les réfugiés.

Le HCR précise que les migrations internes de population « ont quadruplé en deux ans seulement, puisqu’il y avait 490 000 personnes “déplacées internes” au début de 2019 ». En conséquence l’institution demande aux Etats : « [D’]agir maintenant pour aider les pays du Sahel à lutter contre les causes profondes de ce déplacement forcé, pour stimuler le développement stratégique et durable ainsi que pour renforcer les institutions, telles que les écoles et les hôpitaux, dont beaucoup ont fermé en raison de la violence persistante. »

Les migrations de population sont rendues plus difficiles encore car les pays d’accueil, limitrophes sont parmi les plus pauvres du continent et « ont atteint un point de rupture », alors que la réponse humanitaire est, elle, « dangereusement débordée », a déclaré le HCR.

Le Sahel accueille ainsi plus de 850 000 réfugiés, principalement originaires du Mali. Plus de la moitié des hommes, femmes et enfants récemment déplacés sont des Burkinabés. En effet, dans le pays, les attaques djihadistes causé la mort de près de 1 200 morts depuis 2015.

Pour lutter contre les groupes djihadistes ; Ouagadougou s’est rapproché de ses partenaires, régionaux (Mali, Niger, Mauritanie, Tchad) et internationaux (France). En févrierles parties-prenantes doivent envisager un nouvel engagement lors d’un sommet à N’Djamena, au Niger.

Source : Le Monde Afrique

 

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...